Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








La commission parlementaire mixte Maroc-l'UE déterminée à contrecarrer les atteintes au partenariat entre le UE et le Maroc


Jeudi 8 Février 2018 modifié le Vendredi 9 Février 2018 - 19:01




La Commission parlementaire mixte Maroc-UE, réunie à Strasbourg, a souligné la nécessité de contrecarrer toutes les tentatives visant à porter atteinte au partenariat entre le Maroc et l’Union européenne, a affirmé, jeudi, son président Abderrahim Atmoune.

«Lors de nos travaux nous avons souligné que les relations commerciales entre le Maroc et l'UE sont très importantes et doivent en conséquence continuer à s’intensifier », a indiqué M. Atmoune dans une déclaration à l'agence MAP à l’issue de la réunion de mi-parcours en préparation de la rencontre annuelle de la Commission parlementaire mixte Maroc-UE prévue en juin prochain au Parlement européen.

Il a été également question de souligner la nécessité de «contrecarrer toutes les tentatives visant à nuire à cette relation exemplaire entre le Maroc et l’Europe », a-t-il poursuivi.

Les participants à cette réunion ont fait le suivi du travail des binômes sur la Politique européenne de voisinage, les questions sécuritaires, la migration, le développement humain et la lutte contre le radicalisme, la coopération économique et commerciale ainsi que la relation entre l’Union européenne et l’Union Africaine, a précisé M. Atmoune.

A cet égard, a-t-il poursuivi, les membres européens de la Commission mixte ont salué la décision du Maroc de réintégrer sa famille institutionnelle africaine, relevant qu’avec son statut privilégié auprès de l’UE, le Royaume est appelé à contribuer à la promotion d’un véritable partenariat tripartite stratégique avec l’Afrique, fondé sur les intérêts mutuels, les valeurs partagées et un avenir commun à construire.

L'accent a également été mis, lors des travaux de la Commission de s'ouvrir sur de nouveaux horizons de coopération et de promouvoir toutes les initiatives qui visent à garantir la stabilité, la paix et la sécurité dans la région pour un meilleur développement économique et humain, a ajouté le député.

Jeudi 8 Février 2018 - 16:14





Nouveau commentaire :
Twitter