Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









La Journée nationale du migrant, une occasion de mettre en exergue les contributions des Marocains du monde dans le développement du Maroc


Vendredi 9 Août 2019 modifié le Samedi 10 Août 2019 - 16:04

Instituée par le Roi Mohammed VI en 2003, la Journée nationale du migrant qui coïncide avec le 10 août, est devenue un rendez-vous annuel pour mettre en exergue le rôle croissant des Marocains du monde dans le processus de développement au Maroc, ainsi que leurs contributions, leurs réalisations et leurs aspirations.




La Journée nationale du migrant, une occasion de mettre en exergue les contributions des Marocains du monde dans le développement du Maroc
La célébration de la Journée nationale du migrant constitue une opportunité pour communiquer et évoquer les acquis réalisés au cours des dernières années en faveur de cette catégorie et pour renforcer leurs liens d'appartenance à la mère patrie et anticiper leurs futurs horizons.

Pour une meilleure garantie des droits de Marocains du monde et une bonne gouvernance du dossier des Marocains résidant à l'étranger (MRE), le ministère délégué chargé des MRE et des affaires de la migration veille à l'exécution d'une stratégie nationale qui a pris en compte les attentes des Marocains du monde ainsi que les mutations sociales, politiques et économiques que connaissent leurs pays d'accueil.

Cette stratégie se base sur le renforcement des liens des Marocains du monde avec leur pays, en protégeant leur identité marocaine diversifiée et ouverte, leurs droits et leur intérêts, en consolidant leurs contributions au développement de leur mère patrie et en les informant des réalisations du Royaume aux niveaux institutionnel, politique, social, économique et de développement.

Ainsi, sur le volet éducatif, un ensemble de programmes, de mesures et d’initiatives a été adopté dans le cadre de cette stratégie à travers le développement des programmes d'enseignement de la langue arabe et de la culture marocaine aux Marocains du monde. Environ 75.000 élèves MRE bénéficient, chaque année, du programme officiel d'enseignement de la langue arabe et de la culture marocaine, dont le corps enseignant est constitué de 524 professeurs, 5 inspecteurs et un coordinateur éducatif.

Ces programmes et initiatives, que le gouvernement veille à mettre en oeuvre, visent, également à améliorer les services juridiques et administratifs, accompagner leurs dossiers tant au Maroc qu'à l'étranger, améliorer les services qui leur sont destinés et d'écouter les plaintes des Marocains du monde tout en les sensibilisant par rapport aux procédures juridiques et mesures administratives en vigueur.

Dans l'optique de la mise en oeuvre de ces programmes, plusieurs mesures ont été adoptées portant, notamment, sur la gestion et le traitement des services administratifs et les plaintes concernant les Marocains du monde, et la mise en place d'un mécanisme d'accompagnement légal, l’organisation de consulats mobiles et le lancement d'un "guichet unique mobile" au service des marocains du monde et ce, pour l’ouverture d’un dialogue traitant les problèmes administratifs et juridiques dont ils souffrent.

Par ailleurs, le guichet unique et mobile, mis en place à l’initiative du ministère de tutelle, s'inscrit dans le cadre de la mise en application des dispositions de la Constitution et conformément aux directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, afin de renforcer les relations entre les Marocains du monde et leur patrie, promouvoir leur statut et de garantir leurs droits.

Afin de renforcer l’attachement des Marocains avec leur pays, le ministère de tutelle table sur le volet culturel à travers la création de plusieurs centres culturels pour toutes les tranches d’âge des marocains du monde et l'organisation de plusieurs séminaires culturels avec la participation des jeunes marocains du monde résidant en Belgique, en Allemagne, aux Emirats Arabes Unis et aux États-Unis.

Le ministère de tutelle a lancé dans ce sens un programme de tournées théâtrales au profit des Marocains résidant à l’étranger, dont le but est de renforcer l’identité nationale des générations montantes. Il s'agit d'une occasion pour mieux découvrir la culture marocaine, la créativité artistique et théâtrale marocaine dans les langues arabe et amazighe.

Près de 300 pièces théâtrales en amazigh et en arabe seront présentées dans le cadre de ce programme, qui verra la participation de troupes théâtrales marocaines sous forme d’associations, au profit des marocains du monde résidents notamment en Europe, en Afrique et en Amérique latine, tout au long de l’année.

D’autre part, un encadrement religieux a été dispensé afin de protéger l’identité religieuse et nationale des Marocains résidant à l’étranger et ce, à travers une délégation de 422 imams et mourchidates, ayant pour mission l’encadrement religieux des MRE pendant le mois du Ramadan.

Pour ce qui est du soutien et du suivi des investissements des Marocains résidant à l'étranger, un ensemble de mesures a été adopté dont la mise en place d’une cellule de renseignement et d’orientation qui a bénéficié, jusqu’à octobre 2018, à 180 Marocains du monde, le lancement de l’initiative de la 13ème région dédiée aux investisseurs marocains du monde, outre l'ouverture de la 3è édition de l’initiative économique des femmes du sud.

En réponse à une question centrale autour de "La politique gouvernementale pour promouvoir la condition des Marocains du monde", posée en juin dernier dans le cadre de la séance mensuelle relative à la politique générale à la Chambre des représentants, M. Saâdeddine El Othmani a souligné l'intérêt que porte le gouvernement à cette question dans le cadre d'une approche participative et consultative basée sur l'approfondissement du dialogue avec différents intervenants gouvernementaux et acteurs associatifs pour s'accorder sur diverses questions attenantes.

S'agissant de la loi relative à la réorganisation du Conseil des Marocains résidant à l'étranger, M. El Othmani a relevé que eu égard à l'importance de cet organe, les négociations se poursuivent afin de trouver un compromis pour une représentation géographique et démographique équilibrée des Marocains du monde.

Sur un autre volet, le gouvernement oeuvre à une meilleure gestion du retour des Marocains du monde dans le pays dans le cadre de l’opération "Marhaba", qui bénéficie chaque année d'importants moyens logistiques, humains, financiers et techniques.

Au cours de cette année, 28 navires ont été mobilisés au niveau des 11 voies maritimes et deux axes principaux, dont le premier concerne Tanger Med-Algésiras ont été renforcés avec 13 navires sur cette ligne, ce qui permettra d'effectuer 53 voyages par jour (une augmentation de 8% par rapport à l'année précédente).

Ces mesures visent l'amélioration du confort des passagers et la réduction du temps de transit, afin de garantir un voyage dans les "meilleures conditions" et assurer la fluidité de la circulation des véhicules pendant l'arrivée ou le départ du Maroc.

Les Marocains du monde contribuent à l'économie nationale par le biais des envois de fonds, qui a connu une augmentation ces dernières années, pour atteindre un total de 65,9 milliards de dirhams en 2018.

Ils contribuent en outre à la promotion du produit touristique du pays, représentant 46% du nombre total des touristes, qui a atteint 12,3 millions en 2018, enregistrant une augmentation de 2,3% par rapport à 2017.

L'attention portée à la situation des Marocains du monde ne se limite plus à ramener de la devise et investir dans leur pays d'origine, mais s'étend à d'autres questions clés qui occupent une place importante dans leurs préoccupations, tant dans les pays d'accueil que dans leur pays d'origine, notamment les problèmes d'identité, d'intégration et les problèmes économiques tels que le chômage, en plus de certaines difficultés sociales et administratives.

En réponse à ces attentes, les membres de la Chambre des représentants ont récemment effectué une mission exploratoire temporaire dans les consulats, au cours de laquelle ils ont eu de nombreuses réunions de travail avec les consuls généraux du Royaume et tenu des rencontres directes avec les divers services administratifs de ces consulats et de leurs usagers qui ont été interrogés sur les prestations fournies.

À l'occasion de la Journée nationale du migrant, le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration organise des manifestations dans diverses régions du Royaume, sous forme de rencontres et de colloques scientifiques, encadrés par des représentants des services externes des différents secteurs gouvernementaux concernés par les questions touchant les Marocains du monde.

Par Khadija Tahiri
MAP



Vendredi 9 Août 2019 - 23:26





Nouveau commentaire :
Twitter