Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









La Belgique "accepte d'accueillir" l'ex président ivoirien Gbagbo, libéré par la CPI


Samedi 2 Février 2019 modifié le Dimanche 3 Février 2019 - 09:17




La Belgique "accepte d'accueillir" l'ex président ivoirien Gbagbo, libéré par la CPI
La Belgique a dit samedi avoir accepté d'accueillir l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) de crimes contre l'humanité commis en 2010 et 2011 au cours des violences post-électorales en Côte d'Ivoire et libéré vendredi sous conditions.

"Répondant à une demande de coopération de la Cour pénale internationale, la Belgique a accepté d'accueillir Laurent Gbagbo, étant donné ses liens familiaux" avec le pays, a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Karl Lagatie.

Selon la presse belge, la deuxième femme de M. Gbagbo, Nady Bamba, 47 ans, épousée lors d'un mariage coutumier en 2001 et avec qui il a un fils, vit actuellement en Belgique.

"Cela s'inscrit aussi dans le cadre de notre soutien aux juridictions pénales internationales", a expliqué le porte-parole du ministère, précisant ne pas savoir si M. Gbagbo se trouvait déjà en Belgique.

"C'est un accord de principe, mais les conditions font encore l'objet de négociations entre le greffe de la cour et les autorités belges", a-t-il cependant souligné.

Selon M. Lagatie, l'ancien dirigeant ivoirien devra, le cas échéant, "se tenir à tout moment à disposition de la CPI".

M. Gbagbo, 73 ans, a été libéré vendredi par la CPI sous conditions, dont l'obligation de résider dans un Etat membre en attendant un éventuel procès en appel.
Samedi 2 Février 2019 - 17:50

afp




Nouveau commentaire :
Twitter