Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









L'intégration régionale demeure incontournable pour stimuler le développement de l'Afrique (APF)


Dimanche 16 Juin 2019 modifié le Dimanche 16 Juin 2019 - 14:28

L'intégration régionale demeure un levier incontournable pour accélérer la dynamique du développement en Afrique, ont affirmé samedi les représentants de parlements africains à l'issue de la 27e session régionale Afrique de l'Assemblée parlementaire de la francophonie (APF).




Dans leurs recommandations, des membres des parlements de 20 pays africains ont insisté sur l'impératif de stimuler davantage les échanges commerciaux interafricains, grâce notamment à la Zone de libre-échange continentale, tout en appelant à la création d'une commission parlementaire dédiée à ce projet panafricain.

Abordant la situation sécuritaire dans l'espace francophone, les parlementaires ont affirmé que le terrorisme reste en tête des défis auxquels se heurte la région du Sahel en particulier. A ce propos, ils ont vivement dénoncé les attentats terroristes dont a été victime la population du Mali.

L'accent a été également mis sur les menaces sécuritaires qui pèsent sur nombre de pays de l'Afrique francophone, y compris en période pré-électorale, estimant que seules des institutions législatives fortes peuvent se positionner comme pierre angulaire de tout édifice démocratique en tant qu'émanation de la volonté des peuples.

A cette occasion, le président de la Chambre des représentants Habib El Malki a souligné que les participants à cette session ont rendu hommage aux efforts du Roi Mohammed VI pour que l'Afrique puisse peser sur les décisions internationales à caractère stratégique, économique, culturel et environnemental.

Dans une déclaration à la presse, M. El Malki a relevé le rôle de premier plan que jouent aujourd'hui les femmes parlementaires au sein des institutions législatives dans le continent, un constat qui dénote une évolution qualitative des sociétés africaines.

La situation sécuritaire au Sahel et l'intégration régionale en Afrique ont dominé les débats de la deuxième journée de l’Assemblée régionale Afrique de l'APF.

La session de l'assemblée régionale a été aussi marquée par la présentation d’un rapport sur le programme digital de l’Assemblée parlementaire francophone ainsi que par l'examen de la situation politique et sécuritaire en Afrique francophone, particulièrement dans la région du Sahel.

Elle a également examiné les préparatifs de la 45ème session de l’Assemblée parlementaire de la francophonie et la neuvième session du Parlement francophone des jeunes qui se tiendra en juillet prochain à Abidjan.

L’Assemblée régionale Afrique de l’APF regroupe le Maroc, l’Égypte, la Tunisie, le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal, le Togo, le Cameroun, le Gabon, la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, la République du Congo, le Tchad, le Burundi, les Îles Comores, le Rwanda, le Djibouti, le Madagascar, l'Île Maurice et les Seychelles.

Y ont pris part des représentants du Parlement de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale, de la Commission parlementaire mixte de l’Union économique et monétaire des États de l’Afrique de l’Ouest, du Parlement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest, du Parlement panafricain et de l’Union parlementaire africaine.
Dimanche 16 Juin 2019 - 01:32





Nouveau commentaire :
Twitter