Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









L'intégration du Maroc au sein de la CEDEAO, fera de cet espace l’une des régions les plus dynamiques (Mezouar)


Mardi 28 Février 2017 modifié le Mardi 28 Février 2017 - 21:35

L’intégration du Maroc au sein de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) fera de cet espace, l’une des régions les plus dynamiques sur les plans notamment économique et sécuritaire, a souligné lundi à Abidjan, le ministre des affaires étrangères et de la coopération, Salaheddine Mezouar.




L’intégration du Royaume dans ce groupement régional cadre parfaitement avec la vision de SM le Roi Mohammed VI pour une Afrique développée et permettra ainsi, de booster le développement humain et de donner de la perspective à la jeunesse africaine, a ajouté M. Mezouar dans une déclaration à la presse en marge de la cérémonie de signature devant le Roi Mohammed VI et le président ivoirien, Alassane Ouattara, de quelque 14 accords de partenariat.

"La jeunesse africaine a besoin de pays qui apportent réellement de la valeur ajoutée. Et je pense qu’avec l’adhésion du Royaume, la CEDEAO aura toutes les conditions requises pour relever tous les défis", a-t-il dit, rappelant que le Maroc et la CEDEAO partagent de profondes relations historiques, humaines et culturelles qui se sont développées pour s’étendre aux domaines également politique et économique.

De l’avis du chef de la diplomatie marocaine, le Royaume est le plus grand partenaire africain de la CEDEAO sur le plan économique, mais aussi au niveau des différents partenariats qui existent aujourd’hui à l’échelle de la région, rappelant que l’appartenance du Maroc au Continent africain fait que cette adhésion à la CEDEAO soit un prolongement naturel, un prolongement vers l’avenir et surtout, vers des groupements régionaux solides et forts.

"La CEDEAO aura à bénéficier de l’expertise et de l’expérience accumulées par le Maroc, de son dynamisme économique, ses relations avec ses différents partenaires internationaux, et ses liens avec les pays arabes et ceux du Golfe, et le Royaume bénéficiera de tout ce que la CEDEAO apporte et développe", estime le ministre.

Evoquant les relations entre le Maroc et la Côte d’Ivoire, M. Mezouar s’est félicité de l’excellence des liens entre les deux pays, comme en témoigne la conclusion ces trois dernières années, d’une centaine de conventions et accords de partenariat, auxquels s’ajoutent les quatorze accords signés ce lundi, louant au passage le rôle joué par le secteur privé dans la dynamisation de cette coopération.

Le Groupe d’Impulsion Economique (GIE) Maroc-Côte d’Ivoire qui a travaillé de façon continue durant deux ans, a donné lieu à plusieurs initiatives conjointes entre les secteurs privées respectifs des deux pays, a-t-il dit.

"Il s’agit d’une nouvelle culture très positive qui s’est installée sur la base d’une confiance mutuelle et qui illustre clairement cette ambition du Roi Mohammed VI, pour la promotion du développement, de l’investissement, de la formation et de l’échange d’expertise, outre l’élargissement des champs de coopération", a indiqué M. Mezouar.

C’est cette démarche que le Maroc développe et qui peut servir d’outils efficace pour répondre aux besoins du Continent et insuffler une nouvelle dynamique à l’intégration économique à laquelle aspire l’Afrique, a-t-il dit.

Atlasinfo (avec map)
Mardi 28 Février 2017 - 08:39





Nouveau commentaire :
Twitter