Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









L'ambassadeur du Maroc au Ghana accusé de harcèlement sexuel


Lundi 14 Janvier 2019 modifié le Lundi 14 Janvier 2019 - 20:00

L'ambassadeur du Maroc au Ghana, Mohamed Farahat, a été accusé de harcèlement sexuel par une employée locale. La victime présumée a démissionné depuis.




Le ministère marocain des Affaires étrangères a envoyé une délégation sur place pour diligenter une enquête sur les accusations présumées, a indiqué notre confrère du site Le360..

Dans sa lettre de démission datée du 4 janvier 2019, Jeminah Flintwood-Brace explique sa décision : «Je vous écris cette lettre pour vous annoncer que je suis contrainte de démissionner de mon poste d’agent local… Ma décision est le résultat du harcèlement sexuel que j’ai enduré au cours de ces dernières semaines.»

Selon le site, l'ex-employée de l'ambassade du Maroc à Accra explique que les faits dont elle accuse le diplomate se sont produits à deux reprises. Le premier a eu lieu le 11 décembre 2018: selon Jeminah Flintwood-Brace, l’ambassadeur en poste à Accra a commis des attouchements sur sa personne dans son bureau alors qu'elle était entrée lui servir du café. Le second fait a eu lieu, selon la jeune femme, 9 jours plus tard, le 20 décembre 2018. L’ambassadeur, dans ce même endroit, son bureau, lui a demandé, témoigne-t-elle, de se retourner pour qu’il lui tape les fesses.

«C’est malheureux que la personne censée vous protéger du harcèlement potentiel des collègues, recourt elle-même à cette pratique irresponsable», conclut-elle.

Mohamed Farahat a été nommé à ce poste en avril 2018. auparavant, il a été chef de mission adjoint à l'ambassade du Maroc à Paris en 2017.



Lundi 14 Janvier 2019 - 17:11

par Lilla Taleb




Nouveau commentaire :
Twitter