Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









L’ambassade du Maroc à Riyad suit l’état d'une Marocaine grièvement blessée par ses employeurs (communiqué)


Mercredi 8 Février 2017 modifié le Samedi 11 Février 2017 - 10:54




L’ambassade du Maroc à Riyad suit l’état d'une Marocaine grièvement blessée par ses employeurs (communiqué)
L'ambassade du Maroc en Arabie Saoudite indique qu’elle suit l’état d'une citoyenne marocaine hospitalisée à Riyad , grièvement blessée après avoir été tabassé et jetée du toit de son employeur.

Dans une mise au point dont copie est parvenue à la MAP, l'ambassade explique que suite à ce qui a été rapporté par les réseaux sociaux et des sites électroniques marocains concernant ce cas, elle est entrée en contact avec l’administration de l’hôpital et les services de police à Riyad pour, d’une part, s’enquérir de l’état de cette citoyenne marocaine et, d’autre part, se renseigner sur les circonstances de l’incident.

Et d’ajouter que l’attaché social à l'ambassade s’est rendu le lendemain à l'hôpital où a été admise la victime, alors qu’elle avait rendez-vous avec des enquêteurs et a même assisté à l'audience.

Dans sa mise au point, l’ambassade note qu’elle a recontacté la direction de l'hôpital et les services de police à Riyad et adressée des notes au ministère saoudien des Affaires étrangères lui demandant d’abord d’intervenir auprès du ministère de la santé et des autorités compétentes afin d’empêcher la sortie de la citoyenne marocaine de l’hôpital avant sa guérison, et ensuite pour lui envoyer le rapport de la police et les résultats de l’enquête.

L’ambassade indique également avoir avisé les services centraux au ministère des Affaires étrangères et de la coopération du cas de cette citoyenne marocaine, tout comme elle a contacté le ministère en charge des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration en vue de désigner un avocat pour la défendre et représenter l'ambassade en tant que partie civile.

A cet effet, l’ambassade met en garde contre ‘’les risques et les conséquences du déplacement de jeunes filles à l'étranger pour motif de travail sans contrats officiels autorisés par les autorités marocaines compétentes’’, rappelant le refus, par les services centraux du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, sur demande de l'ambassade, de supposés ‘’contrats de travail’’ qui ne répondent pas aux conditions minimales et aux garanties juridiques.

L’ambassade tient également à alerter sur le ‘’phénomène croissant des courtiers qui interviennent en tant que médiateurs dans le recrutement de jeunes filles de 20 à 30 ans pour des emplois surtout en tant que domestiques sur la base de faux contrats, profitant de leur besoin et de leur ignorance du système de travail en Arabie saoudite’’.

L'ambassade, tout en mettant l’accent sur la nécessité de combattre ce fléau, réitère son ‘’engagement et devoir de protéger les citoyens marocains à l'étranger et de défendre leurs intérêts dans le cadre des lois et règlements en vigueur dans le pays de résidence et des conventions et normes internationales inhérentes’’.

Maria a subi pas moins de six interventions chirurgicales à la tête et sur ses jambes. Souffrant de nombreuses fractures.

Mercredi 8 Février 2017 - 17:04





Nouveau commentaire :
Twitter