Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









L'UE risque de perdre 20% de ses capacités militaires après le Brexit (estimation)


Vendredi 7 Juin 2019 modifié le Samedi 8 Juin 2019 - 11:22




L'UE risque de perdre 20% de ses capacités militaires après le Brexit (estimation)
L'Union européenne (UE), qui peine à concrétiser ses ambitions en matière de défense, risque de perdre environ 20% de ses capacités militaires après le Brexit, selon une estimation officielle révélée vendredi lors d'un séminaire à Bruxelles.

Cette estimation ne tient pas compte de l'armement nucléaire, dont le Royaume-Uni est l'un des rares détenteurs au monde, a précisé un responsable de l'état-major militaire de l'UE (EMUE) qui intervenait dans le cadre de cette rencontre à destination de responsables belges de différents horizons, organisée par l'Institut royal supérieur de Défense (IRSD) sur le thème "Initiatives de l'UE en matière de défense".

Le capitaine de vaisseau belge Hans Huygens qui livrait cette estimation, retient que le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne (UE) aura particulièrement une influence négative sur le budget de l'Agence européenne de Défense (AED).

Dans un rapport publié en novembre dernier, le Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (GRIP) estimait que les capacités militaires britanniques représentent actuellement entre 25% et 30% des capacités militaires totales de l'UE.

Le responsable militaire belge note, à cet égard, que le Royaume-Uni, bien qu'il soit sur le papier partisan d'une défense européenne, ne s'était jamais véritablement investi dans la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC).

"Les Britanniques n'ont pas mis tous leurs moyens à disposition" de l'UE, a-t-il dit, citant à titre d'exemple le cas de l'opération Atalanta de lutte contre la piraterie au large des côtes somaliennes, lancée le 8 décembre 2008.

Un seul navire de la Royal Navy - la composante maritime de l'armée britannique- a participé à cette opération, relève le responsable militaire.

Vendredi 7 Juin 2019 - 18:49





Nouveau commentaire :
Twitter