Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









"L'Europe doit garder des relations fortes avec Cuba" (François Hollande)


Samedi 16 Novembre 2019 modifié le Mardi 19 Novembre 2019 - 09:38




"L'Europe doit garder des relations fortes avec Cuba" et "tout faire pour alléger le poids des sanctions" américaines contre l'île socialiste, a estimé samedi l'ex-président français François Hollande (2012-2017) lors d'un déplacement à La Havane.

Quatre ans après sa visite à Cuba en tant que président, en mai 2015, M. Hollande est revenu à La Havane à l'occasion des festivités des 500 ans de la capitale.

"La ville est encore plus belle, il y a eu des travaux majeurs de rénovation", a noté l'ancien chef de l'Etat dans un entretien avec la presse, "mais le contexte de ma venue aujourd'hui est très différent de celui que j'avais pu connaître en 2015".

A cette époque, "en tant que président de la République, j'arrivais comme premier chef d'Etat européen à Cuba, dans un moment où l'ouverture paraissait inévitable, où les sanctions devenaient superflues même aux yeux de beaucoup qui les avaient à un moment décidées".

L'espoir était alors que s'ouvre "une étape nouvelle", avec également la visite historique, cette année-là, du président américain de l'époque, Barack Obama, mais "tout cet effort a été remis en cause par Donald Trump".

Depuis son arrivée à la Maison blanche début 2017, ce dernier a multiplié les sanctions contre le gouvernement cubain, qu'il accuse d'opprimer son peuple et de soutenir militairement le Venezuela de Nicolas Maduro.

Désormais, "c'est plus dur pour la population cubaine, c'est plus dur pour les autorités cubaines, ne serait-ce que pour justifier le choix de la modernisation et de la transition", a dit M. Holande.

L'Union européenne a exprimé à plusieurs reprises son rejet de l'embargo américain, en vigueur depuis 1962, et des sanctions de Washington, notamment l'activation en mai du titre 3 de la loi Helms-Burton, qui menace de poursuites les entreprises étrangères présentes à Cuba.

"Même pour les entreprises françaises qui sont tout à fait décidées à rester ou à venir à Cuba, ça devient très difficile, ne serait-ce que pour trouver les financements parce que les banques françaises risquent d'être pénalisées à tout moment" par les Etats-Unis, a souligné François Hollande.

"Ce que nous devons faire avec les Européens, c'est construire un système qui permette de travailler avec Cuba sans tomber sous le coup des sanctions", a-t-il plaidé.

La Havane célèbre vendredi et samedi les 500 ans de sa fondation avec des feux d'artifice, concerts et spectacles, après des mois de chantiers pour rénover son quartier historique, dont le charme suranné attire chaque année des millions de touristes.
Samedi 16 Novembre 2019 - 19:04

Atlasinfo (Source afp)




Nouveau commentaire :
Twitter