Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Jean-Pierre Chevènement : "Notre but est de combattre l’idéologie salafiste"


Jeudi 1 Février 2018 modifié le Samedi 3 Février 2018 - 00:32




La Fondation pour l’islam de France a pour but de contribuer à une meilleure connaissance de l’islam pour répondre à l’idéologie fruste et brutale du salafisme, a affirmé son président Jean-Pierre Chevènement, soulignant qu'il était temps d'accélérer le chantier de l’organisation de l'islam dans ce pays.

"Notre but est de combattre l’idéologie salafiste, terreau du terrorisme islamiste, en ouvrant des chemins d’élévation intellectuelle, morale, spirituelle et en contribuant notamment à une meilleure connaissance de l’islam", a-t-il expliqué dans un entretien publié jeudi par le quotidien Le Parisien.

L'ancien ministre français de l'Intérieur a par ailleurs indiqué que la Fondation n'intervient pas dans la formation religieuse des imams mais encourage une formation profane, faisant savoir que des pôles publics d’islamologie sont en train d’être mis en place dans cinq grandes villes universitaires.

"Nous avons accordé des bourses à 400 étudiants qui préparent des diplômes universitaires laïcité, société, religions. Nous aidons aussi les imams à perfectionner leur français, car beaucoup ne le parlent pas suffisamment", a-t-il poursuivi, notant que l'objectif de la Fondation est de favoriser l’émergence en France d’un islam cultivé qui sera la meilleure réponse à l’idéologie fruste et brutale du salafisme.

M. Chevènement a en outre plaidé pour la création d'une faculté de théologie musulmane à Strasbourg, à l'instar de celles de théologie catholique et protestante, faisant remarquer que le principe de séparation posé par la loi de 1905 sur la laïcité ne doit pas être interprété de manière telle qu’il devienne un obstacle à l’organisation d’un culte musulman conforme aux principes républicains.
Jeudi 1 Février 2018 - 12:54





Nouveau commentaire :
Twitter