Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Immobilier au Maroc : Fassi Fehri invite à Paris les MRE à saisir les opportunités d'investissement dans un "secteur prometteur"


Samedi 15 Juin 2019 modifié le Dimanche 16 Juin 2019 - 15:20




Immobilier au Maroc : Fassi Fehri invite à Paris les MRE à saisir les opportunités d'investissement dans un "secteur prometteur"
Le ministre de l'Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Abdelahad Fassi Fehri a invité, vendredi à Paris, les Marocains résidant à l'étranger à saisir les opportunités d’investissement dans l’immobilier au Maroc, "un secteur prometteur".

«Le secteur est prometteur. Il y a de réelles opportunités », a affirmé le ministre qui intervenait à l'occasion de l'inauguration du Salon de l'immobilier marocain SMAP-Immo.

« Le secteur a connu un bond en 2011-2012, suivie d’une légère récession. Mais actuellement et depuis cinq mois, il est sur une tendance haussière. Et c’est le moment de venir investir dans l’immobilier au Maroc», a dit M. Fassi Fehri, qui a effectué, en compagnie du Président du Conseil de la région Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal et de l’Ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, une tournée à travers les différents stands du Salon.

« Les ventes de ciment augmentent. La production d’unités augmente. Les crédits aussi. Tous les éléments d’un renouveau sont réunis », a indiqué le ministre dans une déclaration à la MAP, soulignant que son département déploie beaucoup d’efforts et « dispose d’une feuille de route » pour promouvoir une offre qui réponde aux besoins et au pouvoir d’achat des différentes catégories de la population ».

Selon le ministre, ce Salon, organisé sous l’égide de son département, a été l’occasion d’être au plus prêt des Marocains du Monde, de s’informer de leurs doléances et des problèmes qu’ils rencontrent en matière d’immobilier.

Parmi les problèmes exposés au ministre par des MRE, la question de l’accès aux crédits bancaires et leurs taux jugés élevés, les difficultés rencontrées pour venir investir au Maroc ou encore les problèmes relatifs aux infractions aux règles de l’urbanisme.

«Certes les problèmes existent. Mais beaucoup d’efforts ont été faits et qui doivent être jugés à leur juste valeur », a dit le ministre, affirmant que son département, qui est toujours à l’écoute des ressortissants marocains de l’étranger, a adopté une approche préventive et proactive pour régler ces problèmes, et ce à travers un encadrement juridique et technique.

Par ailleurs, a dit M. Fassi Fehri, le ministère procède actuellement à une nouvelle approche territoriale pour répondre aux demandes des régions. De même, qu’il travaille sur un dispositif de logements adressés à la classe moyenne, ainsi que sur un logement abordable qui respecte les spécificités du monde rural.

S’agissant de la lutte contre les bidonvilles, il a affirmé que son département a révisé son approche pour une autre qui est « proactive », en vue de remédier « véritablement » à ce problème.

Le Président du Conseil de la région Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal a présenté pour sa part la dynamique que connaît la région dans son ensemble, ainsi que ses potentialités notamment dans l’immobilier, « mais pas uniquement ».

La Région vit actuellement au rythme de plusieurs projets structurants qui vont la transformer à coup sûr, a dit M. Sekkal, invitant les Marocains de l’étranger particulièrement ceux résidant en France à saisir les grandes opportunités d’investissement dans la Région notamment dans l’immobilier mais également dans d’autres secteurs porteurs.

Dans son intervention, Badre Kanouni, Président du Directoire du Groupe Al Omrane, a exposé les réalisations du Groupe mis à contribution pour éradiquer le fléau des bidonvilles.

Dans une déclaration à la MAP, Badre Kanouni a indiqué que le groupe, qui est le bras opérationnel de l’Etat dans la mise en œuvre de la politique dans le secteur de l’habitat et du développement urbain, œuvre pour le déploiement de cette politique principalement dans le domaine du logement social et de la lutte contre l’habitat insalubre (bidonvilles, habitat menaçant ruine, habitat clandestin).

Le Groupe, qui œuvre également au développement urbain avec quatre villes nouvelles et 52 pôles urbains à travers le Royaume, s’adresse à tous les citoyens marocains qu’ils soient résidents au Maroc ou à l’étranger. Cette catégorie représente « une cible prioritaire et stratégique», en application des hautes orientations royales et de la politique du gouvernement dans le domaine, a-t-il dit.

Le Salon de l'Immobilier «SMAP Immo» a ouvert ses portes, vendredi matin, avec comme invitée d'honneur la région de Rabat-Salé-Kénitra. Cette manifestation, qui a installé ses quartiers au parc des expositions Paris-Porte de Versailles, propose durant trois jours, aux résidents marocains en France et dans d’autres pays d’Europe, ainsi qu’aux visiteurs français et européens de découvrir les nouveautés sur le marché immobilier marocain.

Ainsi et sur 10.000 m2 de surface d’exposition, les visiteurs pourront s’informer de l’offre immobilière «la plus complète et la plus diversifiée du marché » marocain et des projets immobiliers proposés par une centaine d’exposants de toutes les régions du Maroc.

Cette 16ème édition du SMAP est marquée par un cycle de conférences-débats avec des notaires du Maroc et des spécialistes de l'immobilier et du Conseil en investissement.

Organisé sous l’égide du ministère de l'Aménagement du Territoire National, de l'Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, en partenariat avec la Fédération nationale des promoteurs immobiliers marocains (FNPI), le Salon réunit une centaine d’exposants de toutes les régions du Maroc. Des spécialistes de l’immobilier et du conseil en investissement, ainsi que des représentants de banques marocaines sont également présents à ce Salon.
Samedi 15 Juin 2019 - 00:26

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter