Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Honneurs militaires à Serge Dassault: Philippe salue un "visionnaire" et un "patriote"


Vendredi 1 Juin 2018 modifié le Samedi 2 Juin 2018 - 08:01




Les honneurs militaires ont été rendus vendredi aux Invalides à Paris à Serge Dassault, un "visionnaire et un patriote", selon les mots du Premier ministre Edouard Philippe.

"En lui rendant aujourd'hui les honneurs militaires auxquels son grade de grand officier de la Légion d'honneur lui donne droit, la France rend aussi hommage aux différents visages du génie français qu'il incarnait", a déclaré M. Philippe devant la dépouille du défunt, décédé lundi à l'âge de 93 ans.

"Visionnaire et patriote, Serge Dassault n'a pas seulement consolidé un monument spectaculaire de notre patrimoine industriel, il a aussi comme tant de chefs d'entreprises contribué à la grandeur industrielle de notre pays", a poursuivi le chef du gouvernement.

"En servant son entreprise, Serge Dassault n'a jamais cessé de servir son pays, il était légitime que le pays lui témoigne sa gratitude aujourd'hui", a également souligné M. Philippe dans un discours d'environ un quart d'heure, prononcé devant la famille de M. Dassault et de nombreux responsables politiques dont le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, la ministre des Armées Florence Parly, et les anciens Premiers ministres Manuel Valls et François Fillon.

Rendant hommage au capitaine d'industrie, à l'homme de presse, au maire et sénateur de Corbeil-Essonne, M. Philippe n'a pas évoqué les affaires judiciaires ayant éclaboussé M. Dassault. Il a salué la façon dont il avait su diversifier la production de son groupe "vers les avions civils, notamment le Falcon qui devient la référence ultime de l'aviation d'affaires". "Preuve est faite que l'Etat ne doit pas forcément être actionnaire des entreprises stratégiques pour assurer leur essor", a-t-il glissé.

Deux avions de combat Rafale et un Falcon, fleurons de l'entreprise, ont survolé les Invalides à la fin de la cérémonie.

Les obsèques de Serge Dassault avaient été célébrées plus tôt dans l'après-midi en la cathédrale Saint-Louis des Invalides, en présence notamment de deux anciens présidents de la République, Nicolas Sarkozy et Valéry Giscard d'Estaing.

Après l'arrivée du cercueil dans la cour de l'Hôtel des Invalides, couvert d'une étoffe violette et porté par dix militaires, la fille de Serge Dassault a pris la parole pour évoquer sa "volonté exceptionnelle", qui se "jouait de tous les obstacles".

Marie-Hélène Habert-Dassault s'est adressée directement à son père: "toi, le symbole du capitalisme" élu à Corbeil-Essonne, qui as "porté haut les couleurs de la France". Elle a mentionné ses "qualités fondamentales de volonté et d'opiniâtreté" lorsqu'il a "pris en main Dassault Aviation" et quand il a fait carrière en politique.

Monseigneur Luc Ravel, évêque de Strasbourg et ancien évêque aux Armées, a évoqué dans son homélie les origines juives de la famille Dassault. Marcel Dassault, père de Serge et cofondateur du groupe, s'était converti au catholicisme en 1949 après son retour du camp de concentration de Buchenwald, où il avait été déporté en août 1944.
Vendredi 1 Juin 2018 - 23:57

Avec afp




Nouveau commentaire :
Twitter