Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








"Hommage populaire" et national pour les funérailles de Johnny Hallyday


Jeudi 7 Décembre 2017 modifié le Jeudi 7 Décembre 2017 - 16:01




Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron participeront à l’hommage populaire organisé en mémoire de Johnny Hallyday, le samedi 9 décembre 2017.

"Il a été convenu entre la famille, les proches de Johnny Hallyday et la Présidence de la République, que dans le cadre de cet hommage populaire, le convoi funéraire partira de l’Arc de Triomphe, puis descendra les Champs Elysées jusqu’à la place de la Concorde avant de se rendre à l’église de la Madeleine pour un office religieux", indique jeudi un communiqué de l'Elysée.

"Le Président de la République prendra brièvement la parole pendant la cérémonie", précise le communiqué.

Les musiciens de Johnny Hallyday accompagneront musicalement le convoi funéraire de la star.

La célèbre tour Eiffel participera également au recueillement national. "De vendredi soir à dimanche soir, nous projetterons le message +Merci Johnny+ sur @LaTourEiffel", a indiqué la maire de Paris Anne Hidalgo sur Twitter.

La disparition d'une personnalité aussi populaire que l'interprète de "Que je t'aime", "Quelque chose de Tennessee" ou encore "Allumer le feu" pose de considérables problèmes de logistique et de sécurité, les fans attendus étant nombreux, même s'il n'y a pas eu jusqu'ici de rassemblements massifs ou de veillées monstres.

"Ca peut être un rassemblement d'un très grand nombre de personnes et donc il faut mobiliser pour ces rassemblements beaucoup de forces de police", avait expliqué un peu auparavant l'annonce un membre du gouvernement, Christophe Castaner.

"Il y a une émotion, une émotion extrêmement forte, une émotion qui rassemble (...) Et donc je crois que les Français ont cette envie de partager l'émotion", a estimé M. Castaner.

"Trésor national", "La dernière idole", "légendaire", numéros spéciaux, Unes noires... La presse dans son ensemble se faisait l'écho du choc que subit le pays depuis la nuit de mardi à mercredi, quand l'épouse de Johnny Hallyday a annoncé à l'AFP la mort de celui qui était bien plus qu'un chanteur, un élément du patrimoine français.

En 2006, Johnny Hallyday avait trouvé "pas terrible" l'idée de funérailles nationales. "Je ne suis pas une star absolue, je suis un homme simple", avait-il déclaré à la télévision.

Il pourrait être enterré hors de métropole, sur l'île des Caraïbes de Saint-Barth, où il avait une maison. "Il m'a confié à plusieurs reprises qu'il souhaitait être enterré à Saint-Barth, les discussions sont en cours avec la famille", a déclaré à l'AFP le président de la Collectivité de Saint-Barth.

Jeudi 7 Décembre 2017 - 15:10





Nouveau commentaire :
Twitter