Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









G7 : le sommet de Biarritz s'achève sur une «déclaration» commune


Mardi 27 Août 2019 modifié le Mercredi 28 Août 2019 - 09:55




G7 : le sommet de Biarritz s'achève sur une «déclaration» commune
G7 : le sommet de Biarritz s'achève sur une «déclaration» commune
Le Sommet des Chefs d'Etat et de gouvernement des pays du G7 s’est achevé, lundi, par une « déclaration » portant sur le commerce et les crises internationales.

La déclaration, d'une page, résume les engagements pris par les dirigeants du G7 lors de leur rencontre à Biarritz. Elle a été rédigée par le Président français Emmanuel Macron, dont le pays préside cette année le G7, puis distribuée aux dirigeants du G7 qui l’on agréée.

«Cette page-là je l'ai écrite moi-même, après les séquences de discussions, elle n'a pas été écrite avant, elle a été distribuée aux dirigeants et agréée par les dirigeants », a souligné M. Macron lors de sa conférence de presse finale.

Le Sommet du G7 s’est ouvert samedi sous le signe de la lutte contre les inégalités. Durant trois jours, les dirigeants de ce groupe informel ont eu à échanger sur les questions les plus brûlantes sur la scène internationale, dont notamment la sécurité du commerce international, la tension dans le Golfe et le défi écologique à l’échelle planétaire.

Sur le commerce mondial, « le G7 est attaché à un commerce mondial ouvert et juste et à la stabilité de l’économie mondiale. Le G7 demande aux ministres des Finances d’assurer un suivi de la situation de l’économie mondiale». « Pour cela, le G7 veut changer en profondeur l’OMC afin d’être plus efficace dans la protection de la propriété intellectuelle, de régler plus rapidement les différends et d’éradiquer les pratiques commerciales déloyales», souligne la Déclaration qui ajoute que "le G7 s’engage à trouver un accord en 2020 pour simplifier les barrières réglementaires et moderniser la fiscalité internationale dans le cadre de l’OCDE».

Au sujet de l'Iran, la Déclaration affirme que les pays du G7 partagent « pleinement » deux objectifs : « faire en sorte que l’Iran ne puisse jamais se doter de l’arme nucléaire ; et favoriser la paix et la stabilité dans la région».

Concernant le conflit libyen, les pays du G7 ont affirmé soutenir une trêve en Libye qui puisse donner lieu à un cessez-le-feu durable. « Nous considérons que seule une solution politique permettra d’assurer la stabilité de la Libye» », affirment les pays du G7 qui ont appelé de « leurs vœux » à « une conférence internationale bien préparée associant toutes les parties prenantes et tous les acteurs régionaux concernés par ce conflit ».

« À cet égard, nous soutenons le travail des Nations unies et de l’Union africaine afin de mettre en place une conférence inter-libyenne », ont indiqué les pays du G7.

S’agissant de Hong-Kong, « Le G7 réaffirme l’existence et l’importance de la déclaration sino-britannique de 1984 sur Hong Kong et appelle à éviter les violences».

Concernant l'Ukraine, la Déclaration finale souligne que la France et l’Allemagne vont organiser, dans les prochaines semaines, « un sommet en format Normandie (France, Ukraine, Russie, Allemagne), afin d’obtenir des résultats concrets».

La déclaration finale du Sommet du G7 ne fait aucune mention de l’urgence climatique ni de la lutte contre les inégalités, pourtant érigée comme thématique centrale du Sommet.

Le prochain G7 aura lieu en 2020, en Floride, à Miami. L’annonce en a été faite par le Président américain, Donald Trump.

La réunion du G7 a lieu tous les ans dans un pays différent, dans un ordre immuable : France, États-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Japon, Italie, Canada.

Mardi 27 Août 2019 - 00:12

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter