Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Funérailles à Rabat du chanteur-compositeur, Hassan Mégri


Lundi 15 Juillet 2019 modifié le Mardi 16 Juillet 2019 - 14:46




Funérailles à Rabat du chanteur-compositeur, Hassan Mégri
Les obsèques du chanteur-compositeur, Hassan Mégri, membre du célèbre groupe musical les "Frères Mégri" décédé dimanche à l'âge de 77 ans, se sont déroulées dimanche à Rabat.

La dépouille de feu Hassan Mégri, décédé des suites d'une longue maladie, a été inhumée au cimetière Chouhada après les prières d'Al Asr et du mort, dans un climat de forte émotion et de deuil, en présence notamment de plusieurs journalistes, artistes, ainsi que des membres de la famille du défunt, de ses proches, de ses amis et de ses fans.

Dans des témoignages recueillis par la MAP lors de ces funérailles, des artistes ont déploré la perte de l'un des piliers de la musique marocaine et une figure emblématique qui a influencé, par ses œuvres artistiques, plusieurs générations.

Le défunt a été un artiste créatif et connu pour ses qualités humaines, ont-il-dit, y voyant "un modèle de l'artiste marocain qui a rendu de grands services à la chanson marocaine authentique, consacrant sa vie à produire un art engagé et porteur de messages humains et humanitaires".

Fondateur du Comité national de la musique, le défunt avait été distingué d'une médaille d'Or décernée par l'Académie "Arts-Sciences-Lettres" de Paris et de la "World medal of freedom" octroyée par The american biographical institute.

La consécration des "Mégri" à L'Olympia à Paris (1976) puis le Disque D'or (PHILIPS) et le prix du "Rabab d'Or" (2003) octroyé aux grandes stars du monde arabe, sous le parrainage du Conseil International de Musique – UNESCO, entre autres distinctions honorifiques, sont autant de témoignages quant à l'apport artistique des Mégri, rénovateurs et leaders de la chanson arabophone universelle du monde arabe.
Lundi 15 Juillet 2019 - 09:31





Nouveau commentaire :
Twitter