Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









France : réduction "considérable' du déficit commercial au premier semestre 2019


Mercredi 7 Août 2019 modifié le Jeudi 8 Août 2019 - 08:27




Des conteneurs sur un des terminaux du port de Marseille, premier port de commerce français.
Des conteneurs sur un des terminaux du port de Marseille, premier port de commerce français.
Le déficit de la balance commerciale française s'est considérablement réduit au premier semestre 2019, grâce à des exportations plus dynamiques, a annoncé mercredi le Quai d'Orsay sur la base des chiffres publiés le même jour par les Douanes et la Banque de France.

Grâce à des exportations plus dynamiques que les importations, le déficit commercial de la France au premier semestre 2019 se réduit "considérablement sur un an", a indiqué le Quai d’Orsay dans un communiqué relayant des données des Douanes françaises (pour les échanges de biens), et de la Banque de France (pour les échanges de services).

Selon le ministère, sur la période janvier-juin, le déficit hors énergie et matériel militaire s'est réduit pour redescendre à son plus bas niveau depuis le second semestre 2015 (à 13,7 milliards d'euros).

Le premier semestre a également été marqué par des niveaux record pour les exportations des secteurs chimique et agroalimentaire, ainsi que par un plus haut niveau historique pour l'excédent français vis-à-vis de l’Amérique (à 4,4 milliards d'euros), notamment sous l'effet d'une hausse significative des exportations à destination du Canada au premier semestre (+8,2% à 1,9 milliard d'euros).

Dans le détail, le solde des biens et services a enregistré un déficit à 9,4 Md€, après 10 Md€ au second semestre 2018 et 15,8 Md€ au 1er semestre 2018.

« Le déficit des biens au sens des douanes diminue à 26,9 Md€ contre 27,3 Md€ au semestre précédent et 32,1 Md€ au 1er semestre 2018 », a expliqué le Quai d’Orsay.

Le déficit hors énergie et matériel militaire se réduit de la même manière (13,7 Md€ contre 18,7 Md€ au 1er semestre 2018) et redescend à son plus bas niveau depuis le second semestre 2015.

S’agissant des services, l’excédent augmente par rapport au 1er semestre 2018 (12,5 Md€ contre 11,3 Md€), compensant la baisse de l’excédent du négoce international (4,6 Md€ contre 6,6 Md€). Le solde courant s’améliore par rapport au 1er semestre 2018, de -10,3 Md€ à -5,6 Md€, se rapprochant ainsi de l’équilibre, souligne le communiqué.

La facture énergétique, qui représente plus des deux tiers du déficit de la balance commerciale française, augmente très légèrement au premier semestre 2019 à 23,4 Md€ (après 23,3 Md€ au semestre précédent).

Quant aux exportations des secteurs chimique et agroalimentaire, elles atteignent des niveaux record, renforçant ainsi leurs excédents, relève la même source.

S’agissant de l’industrie navale, elle a enregistré de bonnes performances grâce à la livraison du paquebot MSC Bellissima, note le communiqué.

Le Quai d’Orsay relève également « une hausse significative des exportations à destination du Canada par rapport au semestre précédent (+8,2 % à 1,9 Md€) », soulignant que l’excédent français vis-à-vis de l’Amérique atteint ainsi son plus haut niveau historique à 4,4 Md€.

L’amélioration des performances à l’export de la France est l’un des objectifs de la politique du gouvernement Macron, dans le prolongement de la stratégie pour le commerce extérieur présentée en février 2018.
Mercredi 7 Août 2019 - 16:45

Atlasinfo (avec AFP)




Nouveau commentaire :
Twitter