Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








France: plus de 90.000 membres des forces de l'ordre mobilisés pour le nouvel an


Vendredi 30 Décembre 2016 modifié le Samedi 31 Décembre 2016 - 09:36

Un dispositif de sécurité inédit de plus rès de 90.000 policiers et gendarmes, auxquels s'ajouteront des milliers de militaires de l'opération "Sentinelle", sera mobilisé sur l’ensemble du territoire français pour le week-end de la Saint-Sylvestre, soit 6.000 de plus qu'à Noël, a-t-on indiqué vendredi de source sécuritaire.




France: plus de 90.000 membres des forces de l'ordre mobilisés pour le nouvel an
Pour empêcher des attaques terroristes comme celle de Nice, qui a fait 86 morts et des centaines de blessés au soir de la célébration de la fête nationale française, de nouvelles mesures vont être appliquées, notamment la disposition de blocs de béton et de barrières autour des zones où du public sera rassemblé, et la sensibilisation des commerçants pour faire appliquer les arrêtés d'interdiction de vente de combustibles au détail dans des jerricans, de pétards ou encore d'alcool.

"L'idée est de libérer les effectifs, en particulier les brigades anticriminalité et les équipages de police secours, pour leur donner de grandes capacités opérationnelles et réagir de façon dynamique face à l'événement, quelle que soit sa nature ou son ampleur", a expliqué la même source.

Outre les sites parisiens, et en particulier les Champs-Élysées qui s'ouvriront au public à partir de 23 heures, plusieurs points chauds feront l'objet de mesures spécifiques. Alors que 150 policiers renforceront la protection de Nice, quelque 350 fonctionnaires appuyés par 200 militaires veilleront sur la ville de Strasbourg.

Si les autorités françaises ne font état d'aucune menace terroriste précise, la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a procédé à des arrestations d'individus soupçonnés de projeter une action violente au moment symbolique de la nouvelle année.

Dès l'après-midi du 31 décembre, le ministère français de l’Intérieur activera un centre opérationnel police (COP), qui rassemblera toutes les directions de sécurité et de secours, avec l'espoir de ne pas avoir à gérer une crise majeure.

Vendredi 30 Décembre 2016 - 18:02





Nouveau commentaire :
Twitter