Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









France: le suspect qui a foncé sur une pizzeria aurait absorbé une quantité importante de médicaments


Mardi 15 Août 2017 modifié le Mercredi 16 Août 2017 - 01:19

Le suspect qui a foncé en voiture sur la terrasse d'une pizzeria à Sept-Sorts (Seine-et-Marne, nord-est de Paris) lundi au soir, faisant un mort et douze blessés dont cinq en urgence absolue, aurait absorbé "une quantité importante de médicaments", selon une source judiciaire citée mardi par plusieurs médias français dont Franceinfo et BFMTV.




Selon cette même source, l'homme, âgé de 31 ans et habitant de La Ferté-sous-Jouarre (Seine-et-Marne), aurait déclaré durant sa garde-à-vue "avoir tenté de mettre fin à ses jours" la veille des faits et qu'il aurait décidé de recommencer "de cette manière-là".

Sa déclaration oriente l'enquête vers la piste d'un suicide et écarte celle d'un acte terroriste, confirmant les premières déclarations la veille, de Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère français de l'Intérieur qui affirmait que "les premiers éléments ne vont pas dans le sens d'une piste et d'une action terroristes".

Le chef de l'Etat français Emmanuel Macron a réagi via son compte Twitter dans la nuit de lundi à mardi : "Ce soir, je pense aux victimes et à leurs proches. Merci aux gendarmes et aux secours pour leur mobilisation".

Une enquête a été ouverte pour "homicide volontaire, tentative d'homicide volontaire et conduite sous l'emprise de produits stupéfiants". Aucune arme ou explosif n'ont été trouvés dans la voiture, ont précisé plusieurs médias français.

Le parquet de Meaux a saisi la section de recherches de Paris qui devra déterminer les motivations de l'individu, "qui n'est pas connu des fichiers de renseignement", a indiqué le ministère français de l'Intérieur dans un communiqué publié mardi, qui a précisé que le dernier bilan faisait état "d'une fillette décédée, d'un enfant grièvement blessé, de 4 autres personnes gravement blessées et de 8 blessés légers".

"Tenus régulièrement informés par le ministre de l'Intérieur, le président de la République et le Premier ministre s'associent aux condoléances les plus attristées que Gérard Collomb adresse aux parents et à la famille de la fillette décédée. Ils font également part de leur soutien à l'ensemble des personnes blessées et impliquées, ainsi qu'à leurs proches", a également fait savoir le ministère français de l'Intérieur.

AFP
Mardi 15 Août 2017 - 13:48





Nouveau commentaire :
Twitter