Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









France : le projet de loi asile-immigration définitivement voté


Mercredi 1 Août 2018 modifié le Vendredi 3 Août 2018 - 01:46




Le Parlement français a définitivement adopté, par un ultime vote de l'Assemblée, le projet de loi asile-immigration qui a fait l'objet de plusieurs mois de controverses.

Le texte a été adopté par 100 voix contre 25 et onze abstentions. La majorité présidentielle a voté pour, la droite et la gauche contre.

En réduisant notamment les délais pour déposer une demande, le texte vise à raccourcir à six mois, contre onze aujourd'hui, l'instruction de la demande d'asile. Objectif affiché: faciliter à la fois l'expulsion des déboutés et l'accueil des acceptés.

"Nous nous donnons les moyens de préserver un droit d'asile qui, si rien n'avait été fait, aurait pu rapidement être remis en cause comme on peut craindre qu'il le soit chez un certain nombre de pays européens", s'est réjoui le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb dans l'hémicycle.

Le texte a fait l'objet de joutes enflammées, jusqu'au sein du parti au pouvoir. Pour la première fois depuis l'élection en 2017 d'Emmanuel Macron, un député de son parti LREM, l'ex-socialiste Jean-Michel Clément, avait voté contre lors du premier examen du texte à l'Assemblée nationale.

Le projet de loi "pour une immigration maîtrisée, un droit d'asile effectif et une intégration réussie", vise à limiter "une immigration massive" et "en même temps" garantir le droit d'asile, "sacré" en France, selon le gouvernement.

Tandis que droite et extrême droite ont dénoncé le "laxisme" d'une "petite loi" et évoqué le spectre d'une régularisation des clandestins, la gauche est restée vent debout contre une loi "inhumaine", s'opposant en particulier au doublement de la durée maximale de rétention, portée à 90 jours, avec la possibilité maintenue "d'enfants derrière les barbelés".

Mercredi 1 Août 2018 - 21:16

Atlasinfo (avec AFP)




Nouveau commentaire :
Twitter