Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









France : le député M’jid El Guerrab fait le bilan d’une année difficile mais productive


Mercredi 1 Août 2018 modifié le Samedi 4 Août 2018 - 08:56




France : le député M’jid El Guerrab fait le bilan d’une année difficile mais productive
Après un début de mandat plombé par un incident regrettable, le député des Français à l’étranger, M’jid El Guerrab, s’est efforcé de remonter vite la pente notamment en multipliant les déplacements dans sa circonscription qui englobe le Maghreb et l’Afrique de l’ouest.

Le député s’est également investi activement dans son travail de parlementaire.

« Durant ma campagne, je me suis engagé à soutenir la majorité présidentielle. En tant que député libre, j’ai soutenu la majorité, même si parfois, j’ai eu à faire entendre mon attachement aux valeurs les plus humanistes de la République, en votant contre le projet de loi asile et immigration par exemple », explique mercredi le député dans un post publié sur sa page Facbook, accompagné d’une vidéo.

« Dans le même esprit de liberté, j’ai cosigné des propositions de loi avec mes amis Insoumis, des amendements avec les communistes ou même avec la droite, quand les sujets me semblaient justes, conformes à mes valeurs et dans le cadre de l'intérêt général », poursuit M’jid El Guerrab, indiquant avoir notamment cosigné une proposition de loi des Insoumis qui visait à faire de l'accès à l'eau un droit inaliénable, établir le dépistage et la prise en charge de la maladie de Lyme, permettre l'allongement du congé paternité en cas de naissance prématurée, ou encore procéder à la création d'un jour férié national commémorant l'abolition de l'esclavage par la République française.

« La session extraordinaire va s’achever ce soir et le moins que l’on puisse c’est que l’année a été particulièrement chargée. Ainsi pas moins de 41 textes de loi ont été adoptés depuis un an ! », souligne-t-il, avant de conclure : « Je continuerai à tracer cette même voie à la rentrée ».

Après sa mise en examen dans l'incident qui l’a opposé à Boris Faure, responsable PS, fin août 2017, le député El Guerrab qui ne siège plus dans le groupe LREM « bosse beaucoup et se donne énormément pour dépasser cette affaire », nous confie une source parlementaire.

« Avec d’autres députés, il est même en train de mettre en place un groupe de députés libres », ajoute-t-on de même source.

Mercredi 1 Août 2018 - 20:52

Par Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter