Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








France : Benjamin Griveaux nommé porte-parole du gouvernement


Vendredi 24 Novembre 2017 modifié le Samedi 25 Novembre 2017 - 13:46

Benjamin Griveaux a été nommé porte-parole du gouvernement dans le cadre du remaniement ministériel.




France : Benjamin Griveaux nommé porte-parole du gouvernement
Remplacé au porte-parolat de l'Elysée par Benjamin Griveaux dans le cadre d'un léger remaniement vendredi, Christophe Castaner, désigné samedi patron du parti présidentiel LREM, garde son poste de secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement.

Le député PS Olivier Dussopt et Delphine Gény-Stéphann, jusqu'ici directrice de la stratégie chez Saint-Gobain, sont tous les deux nommés secrétaires d'État au sein du gouvernement.

Griveaux, premier "marcheur"

La nomination de Benjamin Griveaux comme porte-parole du gouvernement signe une nouvelle étape dans la carrière de l'ambitieux député de Paris, "marcheur" de la première heure dans les pas d'Emmanuel Macron.

Artisan de l'ascension du chef de l'Etat qui a le même âge que lui - ils fêteront tous deux leurs 40 ans en décembre -, il avait été pressenti pour devenir le délégué général de La République en marche avant de céder la place à Christophe Castaner, choisi par Emmanuel Macron.

La nomination en juin de cet ancien disciple de Dominique Strauss-Kahn comme secrétaire d'Etat au ministère de l'Economie et des Finances avait été interprétée comme un moyen d'y équilibrer le duo Bruno Le Maire-Gérald Darmanin, issus de la droite.

Oreille du président dans ce ministère essentiel, Benjamin Griveaux s'est notamment impliqué dans les dossiers Nokia et GM&S, des restructurations politiquement sensibles.

Benjamin Griveaux a fait partie de la cellule souche d'En Marche !, mouvement dont il a contribué à faire une machine de guerre pour propulser l'ex-ministre de l'Economie au sommet de l'Etat. Il en fut aussi l'un des principaux porte-parole. UN OEIL SUR LA MAIRIE DE PARIS

Fils d'un notaire et d'une avocate originaire de Saint-Rémy, en Saône-et-Loire, il est diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris et de l'École des hautes études commerciales de Paris (HEC).

C'est à Sciences Po qu'il a connu le futur président et d'autres membres de son premier cercle, comme Marc Ferraci ou Aurélien Lechevallier, devenus eux aussi des rouages clefs de l'administration Macron.

A HEC, il avait fait la connaissance d’Olivier Ferrand, fondateur du "think tank" Terra Nova, proche du PS, qui l'a présenté à Michel Rocard et Dominique Strauss-Kahn.

Sous l'étiquette socialiste, il a fait ses premiers pas d'élu comme conseiller municipal à Chalon-sur-Saône, puis conseiller départemental, vice-président du conseil général de Saône-et-Loire et vice-président de l'agglomération de Chalon.

"Il se voyait comme le représentant de Dominique Strauss-Kahn en Saône-et-Loire et croisait le fer avec [l'ancien ministre et député PS] Arnaud Montebourg", se souvient un responsable du PS.

"Il est habile à se mouvoir en politique. Mais après, il faut quand même aimer un peu les gens", ajoute-t-il, sévère, en référence à sa réputation de tacticien auprès de ses détracteurs.

Benjamin Griveaux a intégré en 2012 le cabinet de la ministre de la Santé Marisol Touraine avant un détour par le privé, entre 2014 et octobre 2016, chez Unibail-Rodamco, société du CAC 40 qu'il a quittée pour vivre l'aventure En Marche !

Elu député en juin dans la 5e circonscription de Paris avec 56,3% des voix, celui qui envisagea naguère de briguer la mairie de Châlon-sur-Saône aurait un oeil sur la mairie de la capitale pour les élections municipales de 2020.

(Avec agences)


Vendredi 24 Novembre 2017 - 23:22





Nouveau commentaire :
Twitter