Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Forum des gens de mer à Dakhla : appel à créer une organisation régionale pour défendre l'économie bleue en Afrique


Mardi 26 Novembre 2019 modifié le Mercredi 27 Novembre 2019 - 07:50

Les participants à la première édition du Forum international des gens de mer, tenu en fin de semaine à Dakhla (Sud du Maroc), ont appelé à créer une organisation régionale pour défendre l'économie bleue en Afrique.




Dans des recommandations sanctionnant les travaux de cette rencontre, organisée par le Conseil de la Région de Dakhla-Oued Eddahab en partenariat avec l'Observatoire National des gens de mer, l'Association de protection du patrimoine halieutique et l'Agence de Communication et de Coopération Internationales, les participants ont mis l'accent sur l’importance de doter cette organisation du soutien politique et gouvernemental nécessaire.

Ils ont aussi plaidé en faveur de l’unification des efforts déployés par les pays africains pour défendre les intérêts économiques maritimes, à travers la création de clusters maritimes africains, de chambres d’affrètement maritime et de flottes maritimes nationales, en plus d’assurer la synergie des transports maritimes intra-africains et l’implication des flottes nationales dans le transport des matières premières et ressources naturelles.

Selon les conférenciers, il est également nécessaire d'assurer une coordination permanente entre toutes les parties impliquées dans le secteur maritime en Afrique, tout en multipliant les rencontres entre les responsables et les différentes parties prenantes, pour partager les bonnes pratiques et soutenir l'apprentissage.

Les participants à ce forum ont, en outre, appelé à l’organisation d’un sommet international africain de l’économie bleue et à encourager la recherche et les études scientifiques dans le domaine de l'économie bleue en Afrique sur la base d'une coopération étroite avec d'autres pays du monde.

Il s’agit aussi de renforcer la coopération africaine avec des ONG spécialisées dans le domaine maritime et encourager les investissements étrangers dans les pays africains, tout en améliorant le système de fonctionnement des conventions internationales.

Le premier forum international des gens de mer avait ouvert ses portes samedi à Dakhla autour du thème "les perspectives de l'économie bleue en Afrique", avec la participation des professionnels du secteur de la pêche maritime, des établissements opérant dans le domaine maritime, ainsi que des cadres, experts et acteurs de la société civile concernés par l'économie maritime, issus de 27 pays africains et européens.

Cet évènement se propose de consolider et d'intégrer le concept de l'économie bleue dans les stratégies de développement des zones maritimes.

Le forum vise à contribuer à asseoir les bases d'une approche de l'économie bleue, fondée sur l'usage durable et la meilleure gestion des écosystèmes aquatiques ainsi que des ressources naturelles marines, outre la promotion de la coopération entre les pays africains dans l'optique de mettre sur pied une stratégie maritime complète et intégrée pour l'Afrique à l'horizon 2050.

C’est aussi l'occasion de jeter la lumière sur nombre de questions et de défis à relever en matière de pêche maritime dans les eaux africaines, avec un focus sur le rôle de l'Afrique dans le secteur de la pêche maritime internationale, le commerce maritime en Afrique, et le tourisme aquatique en tant qu'économie en croissance, outre le développement et la gestion des ports.

Par ailleurs, un hommage a été rendu, à cette occasion, à la gent féminine, notamment les femmes ayant joué un rôle remarquable dans le développement de l'économie maritime et ce, à travers l'organisation d'une Khayma (tente) des femmes africaines leaders dans le domaine maritime.
Mardi 26 Novembre 2019 - 09:24





Nouveau commentaire :
Twitter