Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Forum de Saint-Louis à Essaouira : Plaidoyer pour une approche "humaine" afin de percevoir positivement la question migratoire


Samedi 3 Novembre 2018 modifié le Dimanche 4 Novembre 2018 - 13:53

Les participants au Forum de Saint-Louis ont plaidé, samedi à Essaouira (Maroc), en faveur de l'adoption d’une approche "humaine" à même de percevoir de manière positive la question migratoire.




Si la migration peut paraître comme une question à la fois sensible et complexe et donc générer tant de frustrations et de peur, il est plus que jamais indispensable de voir dans ce phénomène le synonyme de liberté, de chance, et d’opportunité, ont ajouté les participants à un panel intitulé "Tous des Migrants".

La migration offre des opportunités énormes et doit, de ce fait, être considérée comme un axe majeur du développement et un vecteur primordial pour la promotion des valeurs universelles d’ouverture, de partage et de pluralisme, ont-ils estimé.

Et les panélistes de faire observer que tout l’effort doit être réalisé sur le plan intellectuel en vue de changer les mentalités et de bien prendre conscience que le phénomène migratoire est avant tout un phénomène humain, tout en appelant les pouvoirs concernés à concevoir des politiques migratoires plus humaines qui tiennent compte de toutes ces considérations.

Dans la foulée, ils ont rappelé qu’en Afrique, c’est cette migration africaine et intra-africaine qui contribue à cet enrichissement intellectuel du Continent, à ce brassage des cultures et des civilisations, voire même à la promotion des échanges commerciaux dans cette partie du globe.

"Il faut cesser de faire une lecture cataclysmique de la question migratoire et de reconnaître que la migration apporte la force de travail, crée des richesses et construit des pays", ont-ils insisté, appelant les décideurs à mettre sur pied des politiques migratoires "positives", à même de permettre au Continent de relever le défi et de réussir le pari du progrès.

Ils ont, par ailleurs, évoqué le traitement réservé par certains médias à la question migratoire, soulignant la responsabilité de tous de lutter contre la xénophobie, le repli sur soi et l’incompréhension de l’autre, et de déconstruire et bannir les discours idéologiques autour de la question migratoire.

"On est tous des citoyens du monde et nous avons tant de choses qui nous unissent. Nous sommes des humains. On a cette responsabilité collective de changer de vision, de se parler, de se voir, de partir à la découverte de l’autre, et de revoir ce que nous sommes pour ré-habiter notre humanité", ont-ils dit, rappelant que la diversité est une source d’enrichissement.

Sur un autre registre, ils ont loué le rôle de la culture et des arts, notamment la musique en tant que langage universel qui transgresse toutes les frontières, pour contribuer à la promotion des valeurs humaines que doivent incarner tout un chacun.

Placé sous le signe "Mieux habiter le Monde", le Forum de Saint-Louis est un espace pour faire entendre la voix de l’Afrique pour un monde repensé, et souligner que la configuration du monde actuel dessine un nouvel âge d’une humanité toujours en mutation, et que les frontières de toute nature, aussi bien culturelles, économiques que géographiques qui s’effacent, retentissent dans les esprits.

Les travaux de ce forum se déclineront en plusieurs panels traitant des thématiques se rapportant à "Repensons l’imaginaire", "graines de possibles", "villes d’Afrique : rêver les métamorphoses", "Tous des Migrants", "planète terre, planète mer", "santé : les tueurs silencieux", "éducation, apprendre autrement", "art culinaire : tradition et modernité", "sport et développement" et "croire ensemble".

Samedi 3 Novembre 2018 - 23:59

Atlasinfo (avec MAP)




Nouveau commentaire :
Twitter