Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Financement du terrorisme : Macron appelle au renforcement de la coopération


Jeudi 26 Avril 2018 modifié le Samedi 28 Avril 2018 - 07:03

Le président français Emmanuel Macron a appelé les participants à la conférence «No money for terror» sur le financement du terrorisme tenue, mercredi et jeudi, à Paris à franchir une nouvelle étape dans la lutte contre le terrorisme en renforçant la coopération internationale, pour priver les mouvements «jihadistes» des moyens d'opérer.




Intervenant à la clôture de cette conférence, à laquelle ont pris part plus de 80 ministres représentant 72 pays dont le Maroc et 500 experts, le chef de l'Etat français a mis l'accent sur la nécessité d'«assécher à la racine» le terrorisme qui, a-t-il dit, «se nourrit des trafics d'êtres humains, de drogues ou d'armes».

«Il y a toujours un sous-jacent économique», a-t-il fait remarquer en soulignant que «pour être efficace, nous devons prendre l'engagement de la transparence et de la mobilisation».

M. Macron a exprimé sa satisfaction que les participants à la conférence aient «parachevé un +Agenda de Paris+, portant sur des engagements forts».

Le chef de l'Etat français s’est félicité également à plusieurs reprises de la victoire militaire obtenue en Syrie et en Irak contre les troupes de l'Etat islamique, faisant observer cependant que l'«ennemi ne disparaît pas, il s'adapte».

«Nos ennemis sont mobiles et inventifs» et «utilisent toutes les formes contemporaines de financement», a-t-il affirmé soulignant que «ce que nous avons réussi à faire sur le terrain d'un point de vue militaire, nous devons le faire dans la lutte contre le financement de Daech et d'Al Qaïda, avec la même force, la même détermination».

M. Macron a assuré à cet égard que la France restera engagée en Syrie et en Irak «aussi longtemps que nécessaire» dans le cadre de la coalition.

«Nous devons poursuivre ces batailles territoriales - et la France y sera pleinement engagée, en particulier au Levant et au Sahel - mais nous devons nous préparer très rapidement à des interventions dans d'autres régions du Globe dès que ces groupements terroristes se réorganisent ou réapparaissent», a-t-il ajouté.

Dans la déclaration finale ayant sanctionné les travaux de cette conférence, les participants ont notamment plaidé pour une approche intégrée en matière de lutte contre le terrorisme et son financement.

«Ensemble, nous nous engageons à renforcer notre contribution nationale et collective à la lutte contre le financement d’individus, de groupes, d’entreprises et d’entités terroristes associés à l’État islamique (Daech) et à Al-Qaïda, qui se fonde sur le cadre de notre engagement de longue date à lutter contre le financement de tous les groupes terroristes», ont-ils indiqué.

Les participants se sont également engagés à poursuivre le renforcement de leurs cadres juridiques et opérationnels internes pour la collecte, l’analyse et le partage des informations par les autorités nationales et à lutter contre les transactions financières anonymes en améliorant la traçabilité et la transparence des flux financiers.

Le Maroc a pris part à cette conférence par une importance délégation conduite par le ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Boussaid et composée du Président de l’Unité de Traitement du Renseignement Financier et des représentants de la Direction du Trésor et des Finances Extérieures, du Ministère de la Justice, de la Direction Générale de la Sûreté Nationale et de l’Ambassade du Royaume en France.
Financement du terrorisme : Macron appelle au renforcement de la coopération
Jeudi 26 Avril 2018 - 22:48

Atlasinfo (avec afp)




Nouveau commentaire :
Twitter