Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









FRADD : signature d'une convention de partenariat entre le Centre 4C Maroc et le Consortium canadien "Ouranos"


Vendredi 19 Avril 2019 modifié le Vendredi 19 Avril 2019 - 16:05




Le Centre de Compétences Changement Climatique du Maroc (4C Maroc) et le Consortium canadien "Ouranos" ont signé, jeudi à Marrakech, une convention de partenariat visant à promouvoir la collaboration en matière de renforcement des capacités, avec un transfert mutuel de savoir-faire entre les deux parties.

Signée par la Directrice du Centre 4C Maroc, Mme Rajae Chafil, et le Directeur général d’Ouranos, M. Alain Bourque, cette convention traduit la volonté des deux parties de renforcer leurs relations de coopération en matière d’environnement, de développement durable et de lutte contre le changement climatique, comme elle illustre l’intérêt de conjuguer les efforts, de mettre en commun le savoir-faire et de mutualiser les ressources pour l’exécution de diverses actions ambitieuses.

Elle permettra aussi de faciliter et d’intensifier les échanges scientifiques et techniques et de développer la collaboration entre les deux parties dans des domaines d’intérêt commun.

Ainsi, la collaboration entre le Centre 4C Maroc et "Ouranos" concernera principalement le renforcement des capacités et l’échange de savoir-faire en lien avec les domaines des sciences et des technologies pour l’environnement et l’adaptation aux impacts des changements climatiques en adressant plusieurs thématiques portant sur les changements environnementaux naturels et d’origine anthropique; l’évaluation de la vulnérabilité et l’adaptation aux changements climatiques; et la vulnérabilité et adaptation des ressources en eau face aux changements climatiques.

Ces thématiques concernent également la modélisation et les systèmes d’informations, l’impact des changements climatiques sur les ressources naturelles; les sciences du climat et l’adaptation aux changements climatiques; la production de scénarios d’évolution du climat; la sécurité alimentaire dans un contexte de changements climatiques; et l’économie verte en relation avec la lutte contre les changements climatiques.

Conclue au terme d’un side-event présidé par la Secrétaire d’Etat chargée du Développement durable, Mme Nezha El Ouafi, dans le cadre de la 5ème session du Forum Régional Africain sur le Développement Durable (FRADD), placée sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, cette convention d’une durée de cinq ans prévoit que d’autres thématiques pourront s’ajouter d’un commun accord et selon les besoins des deux parties signataires.

En vertu de cette convention, les deux Parties prioriseront, dans le cadre de la réglementation en vigueur qui régit leurs activités respectives et dans le respect des conventions qui les lient à des tiers, ainsi qu’en accord avec leurs missions et expertises respectives, les actions de collaboration portant notamment sur l’échange d’experts, d’étudiants et de personnel professionnel et technique; les stages de formation; l’élaboration et la mise en application de programmes de formations et de renforcement des capacités; la réalisation en commun de projets de recherche; la participation conjointe à des actions de formation continue et à des missions d’étude; l’échange d’informations, de modèles et de documents spécialisés, l’organisation de colloques et de sessions de renforcement des capacités et mise en commun de ressources menant à la formation de personnel qualifié.

Ce side-event, organisé par le Centre 4C Maroc en partenariat avec le Secrétariat d’Etat chargé du Développement durable, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et d’autres partenaires sous le thème "la coopération Sud-Sud comme levier de la mise en œuvre de l’Accord de Paris et des ODD", avait pour objectifs de susciter un échange autour des besoins en renforcement des capacités des pays africains afin de réussir l’enjeu de la mise en œuvre de l’Accord de Paris, de discuter des défis de l’intégration de la lutte contre le changement climatique et des ODD dans les politiques de développement, et de mettre en exergue l’apport de la coopération Sud-Sud et triangulaire dans la mise en œuvre des ODD et de l’Accord de Paris.

Cette rencontre a été rehaussée par la participation de plusieurs ministres et responsables africains et marocains représentant des organismes publics et privés ainsi que des organisations non gouvernementales.

Les présentations du Centre 4C sur ses actions en matière de renforcement des capacités aux niveaux national et africain ainsi que les axes majeurs de sa stratégie d’action quadriennal 2019-2021 ont suscité un vif intérêt de la part des participants, notamment africains qui ont manifesté leur souhait de collaborer avec le Centre.

Ce side-event était aussi une occasion pour présenter l’initiative Triple S: "Soutenabilité, Stabilité et Sécurité" (3S), lancée à l’occasion du 1err Sommet d’Action africain, tenu à Marrakech en marge de la COP22. Une initiative intergouvernementale africaine visant à faire face aux menaces du changement climatique sur l’Afrique et ce, à travers la mise en place de programmes adéquats d’alerte et de surveillance et la promotion des métiers verts pour prévenir les dangers issus des changements climatiques.

Co-organisée par le Royaume du Maroc et la Commission Economique pour l’Afrique (CEA), et placé sous le thème "Donner des moyens d'action aux populations et assurer l’inclusion et l’égalité", la 5è session du FRADD, qui a clos ses travaux jeudi soir, a connu la participation de plusieurs ministres et hauts responsables africains en charge de l’environnement et du développement durable.

Cet événement continental africain, qui a réuni également des décideurs et des experts représentant des gouvernements et des organisations intergouvernementales, le secteur privé et la société civile, a été une étape clé dans le processus de préparation du Continent africain au Forum Politique de Haut niveau de 2019, qui se tiendra du 9 au 18 juillet prochain à New York, sous les auspices du Conseil Economique et Social de l’ONU.

Le Maroc, qui a pris le relais du Sénégal à la présidence du Forum pour une durée d’une année, aura ainsi la responsabilité de présenter les recommandations issues de ce conclave au Forum Politique de Haut niveau prévu en juillet prochain.
Vendredi 19 Avril 2019 - 16:04





Nouveau commentaire :
Twitter