Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Entretien téléphonique Macron-Guterres sur la situation en Libye


Dimanche 7 Avril 2019 modifié le Dimanche 7 Avril 2019 - 17:53




Entretien téléphonique Macron-Guterres sur la situation en Libye
Le Président français Emmanuel Macron s'est entretenu samedi par téléphone avec le Secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, a indiqué l'Elysée.

« Les deux dirigeants ont évoqué la situation en Libye, suite à la visite du Secrétaire général dans la région. Ils ont souligné l'importance d'une solution politique à la crise actuelle, dans le respect du droit humanitaire et des résolutions du Conseil de sécurité », a souligné la présidence française dans un communiqué.

« La France poursuivra son soutien à la médiation de l'ONU en Libye », a ajouté l'Elysée.

Le Secrétaire général des Nations-Unies, Antonio Guterres, avait affirmé vendredi quitter la Libye avec "une profonde inquiétude et un cœur lourd", en raison du risque de confrontation après des mouvements militaires de troupes loyales au maréchal Khalifa Haftar qui veut s'emparer de Tripoli.

"J'espère toujours que ce sera possible d'éviter une confrontation sanglante à Tripoli et dans ses environs. Les Nations-Unies restent disponibles pour faciliter toute solution politique capable d'unifier les institutions libyennes", avait dit M. Guterres.

De leurs côtés, les ministres des Affaires étrangères des sept pays les plus industrialisés (G7) ont "exhorté" tous les acteurs à stopper "immédiatement" tous "les mouvements militaires vers Tripoli, qui entravent les perspectives du processus politique mené par les Nations unies".

"Il n'y a pas de solution militaire au conflit libyen", ont souligné les chefs de la diplomatie de la France, des Etats-Unis, du Canada, de l'Allemagne, du Royaume-Uni, d'Italie et du Japon, lors de leur réunion vendredi à Saint Malo en France.
Dimanche 7 Avril 2019 - 15:06

Atlasinfo (avec afp)




Nouveau commentaire :
Twitter