Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Entrée en vigueur d'un cessez-le-feu dans la bande de Gaza


Lundi 6 Mai 2019 modifié le Mardi 7 Mai 2019 - 07:57

Les Palestiniens ont accepté dans la nuit de dimanche à lundi un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, ont indiqué des responsables palestiniens et égyptiens après une escalade meurtrière de deux jours.




Après deux jours de tensions, qui ont fait 23 morts du côté palestinien, l’Egypte a réussi à parvenir à un accord de cessation des hostilités entré en vigueur à 04H30 (01H30 GMT), ont indiqué des responsables du Hamas et du Jihad islamique, deuxième force dans la bande de Gaza.

La bande de Gaza a été pendant deux jours le théâtre de la plus grave flambée de violences depuis la guerre de 2014. Des centaines de roquettes ont été tirées de la bande de Gaza vers Israël qui a lancé des centaines de frappes contre des cibles et des combattants dans l’enclave.

L'accord trouvé dans la nuit prévoit des mesures quant aux zones de pêche gazaouies en Méditerranée et une amélioration de l'approvisionnement en électricité et en combustible dans l’enclave de deux millions de personnes durement éprouvée par les guerres et le blocus imposé par Israël depuis plus de dix ans.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres avait appelé dimanche à "une retenue maximale" et à une "désescalade immédiate".

Quelque 690 roquettes ont été tirées depuis samedi de Gaza, dont plus de 500 ont atteint le territoire israélien, et au moins 35 sont tombées dans des zones urbaines, selon un décompte de l'armée israélienne.

L'aviation et l'artillerie israéliennes ont en retour frappé plus de 350 objectifs du Hamas et du Jihad islamique à travers la bande de Gaza, visant des combattants des groupes armés, des ateliers de fabrication de roquettes, des entrepôts d'armes, des positions et des bases militaires ainsi qu'un tunnel du Jihad islamique débouchant en Israël ou encore des immeubles abritant des bureaux du Hamas.

Sur les 19 Palestiniens tués au cours de la seule journée de dimanche, neuf ont été identifiés comme des combattants du Hamas et du Jihad islamique.
Lundi 6 Mai 2019 - 08:00

Avec agences




Nouveau commentaire :
Twitter