Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Elie Semoun : "Le Marrakech Du Rire, c'est la Mecque de l'humour"


Mardi 3 Juillet 2018 modifié le Mercredi 4 Juillet 2018 - 08:36

A Marrakech, Ghislaine Badri

Il était là dès la première édition du Marrakech du Rire. Elie Semoun, l'autre enfant du pays, participe à cette 8 ème édition avec un engouement certain. L'humoriste qui a ses racines au Maroc, nous confie ses impressions sur ce rendez vous annuel Marrakchi créé par Jamel Debbouze et nous parle de ces nouveaux projets. Rencontre avec Atlasinfo:




Elie Semoun : "Le Marrakech Du Rire, c'est la Mecque de l'humour"
Elie Semoun, Vous êtes présent depuis les débuts du Marrakech Du Rire, depuis 8 ans. Que pensez-vous de ce rendez-vous qui célèbre l’humour ?

J’éprouve toujours le même bonheur et plaisir à être ici. C’est la Mecque de l’humour. Quand on est validé par le MDR, on est validé par tout. Il y a des Marocains qui me croisent dans la rue et qui me reconnaissent car ils m’avaient vu au Marrakech du Rire. C’est important d’être ici que ce soit au niveau professionnel, affectif et amical.

Avec un père originaire de la ville de Taza au Maroc et une maman algérienne de Tlemcen, est-ce que vous retrouvez vos racines au Maroc même si vous êtes né en France ?

Oui tout à fait ! je me sens chez moi. Au Maroc, j’ai une connexion particulière. En plus, on me dit que j’ai une « tête de Marocain » dans la rue. Je trouve que les Marocains ont beaucoup d’humour. Mon père a beaucoup d’humour et quand je me balade, les gens ont toujours la petite phrase drôle, c’est une philosophie de vie au Maroc. C’est merveilleux.

Dans la famille Debbouze, Nawel a fait carrière dans la mode, Karim dans la production et l’organisation d’évènements, Hayat dans le domaine associatif… Djamel dans l’humour. Il a souvent confié que sa source d’inspiration, c’était d’abord ses parents. Quelles sont les vôtres ?

Mon père travaillait à la poste et ma mère était professeur de français. Elle ramenait beaucoup de livres à la maison, cela vient peut-être de là. Mon cousin Patrick Bruel, dont j’étais proche aussi, a vécu dans le même environnement. C’est probablement des choses de l’enfance qui influencent certainement une carrière. La famille joue un rôle important. C’est indéniable.

Que pensez-vous de la nouvelle génération d’humoristes ?

Ils sont généreux, intelligents et drôles. Ils sont dotés d’une grande intelligence, car cela va de pair. L’aphrodisiaque dans l’humour c’est l’intelligence. Par conséquent, quelle que soit la génération d’humoristes, il faut être fin observateur et capter les travers de la société actuelle pour faire rire. Je les suis avec beaucoup d’attention.

Peut-on rire de tout ?

On peut rire de tout tant qu’on n’est pas racistes et tant qu’on n’est pas méprisants pour les gens.

Quels sont vos futurs projets ?

Un disque qui va sortir le 29 septembre. Un livre sur le jardinage. La réalisation de Dukobu 3, le 3ème volet de ce film pour enfants qui a remporté beaucoup de succès.




Elie Semoun : "Le Marrakech Du Rire, c'est la Mecque de l'humour"
Mardi 3 Juillet 2018 - 15:01





Nouveau commentaire :
Twitter