Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









El Otmani : "L'économie sociale et solidaire, un mécanisme important de création de richesse et d’emploi"


Mercredi 19 Décembre 2018 modifié le Jeudi 20 Décembre 2018 - 00:46

L’économie sociale et solidaire (ESS) est l’un des leviers de l’économie nationale et un mécanisme important pour créer de la richesse et de l’emploi et de garantir une vie décente, a souligné, mercredi à Skhirat, le Chef de gouvernement marocain, Saâd Dine El Otmani.




Intervenant lors de la session inaugurale de la 4è édition des Assises nationales de l’ESS, tenue sous le thème "Nouvelle stratégie de l'économie sociale et solidaire, un défi futur pour un développement économique territorial durable", M. El Otmani a fait savoir que cet événement constitue une occasion d’élaborer une nouvelle stratégie de l’économie sociale.

Il a, dans ce sens, indiqué que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour appuyer la mise en œuvre et l’exécution de cette stratégie, relevant que l’ESS tire sa puissance des valeurs de coopération de la société marocaine qui ont contribué à garantir la cohésion sociale entre les différentes catégories et à améliorer les conditions de vie, en particulier dans les zones lointaines et le milieu rural.

Cette solidarité, a poursuivi M. El Otmani, s’est développée pour prendre la forme de coopératives qui ont contribué à faciliter l’accès à l’eau potable, à l’électricité, ainsi qu’à construire des hôpitaux dans plusieurs régions du Royaume.

"Dans certains pays, l'ESS contribue jusqu'à 10% de l'emploi annuellement et crée une richesse importante", a-t-il poursuivi, faisant observer qu'au Maroc, ce type d'économie a connu durant cette dernière décennie un développement significatif et a pris de nouvelles dimensions, en témoigne la hausse du nombre des coopératives à 20.000. Toutefois, a-t-il noté, le nombre d'adhérents à ces coopératives reste modeste, soit 504.715 coopérants, dont 146.368 femmes.

Le Chef de gouvernement a, en outre, mis l’accent sur la nécessité de développer davantage ce secteur et de le doter de moyens modernes afin qu'il puisse créer plus de richesse et garantir une vie décente et un revenu suffisant pour plus de citoyennes et citoyens, en particulier ceux qui vivent dans les zones lointaines où il est difficile de mener des activités économiques.

Il a également souligné l’importance de la valorisation de la créativité et de l'innovation de l’humain dans l’amélioration de la qualité de l’ESS, cette stratégie donnera une forte impulsion à ce secteur afin d'englober d'autres activités prometteuses, outre l'artisanat, le tourisme, l'agriculture, la pêche maritime, le commerce et l'industrie, etc.

De son côté, le ministre du Tourisme, du transport aérien, de l'artisanat et de l'économie sociale, Mohamed Sajid, a indiqué que ces Assises visent "à évaluer les réalisations de l'ESS qui est un secteur producteur, pourvoyeur d'emplois et à la portée de nos moyens". "Nous disposons de grandes compétences dans ce secteur et nous avons des traditions ancestrales liées aux valeurs d'entraide et de solidarité", a-t-il dit, notant que l'économie sociale et solidaire englobe l'artisanat, le tourisme, en particulier le tourisme montagnard et rural, ainsi que l'agriculture qui joue un rôle important dans la promotion de ce secteur. M. Sajid a également mis l'accent sur la contribution de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) dans la dynamisation de l'ESS, relevant que ce secteur joue désormais un rôle fondamental dans le développement territorial au niveau de plusieurs régions du Royaume. Le ministre a dans ce sens, noté que divers plans sectoriels, dont le Plan Maroc Vert, le plan de développement de l'artisanat et le plan sur la pêche maritime, s'appuient sur les coopératives et les associations qui relèvent de l'ESS. Lors de cette session inaugurale, l'Office de développement de la coopération a signé quatre conventions de partenariat. La première, signée avec l'Office nationale des aéroports, vise à mettre en place des espaces gratuits dans les aéroports au profit des coopératives et associations solidaires afin de commercialiser leurs produits, tandis que la deuxième, signée avec l'Office national des chemins de fer, a pour objectif de consolider les efforts et ressources des deux établissements pour promouvoir la commercialisation des produits des coopératives en garantissant des espaces gratuits au niveau des gares de Salé, Marrakech, Mohammedia, Meknès et Casa Port.

S'agissant de la troisième conventions, signée avec l'Agence nationale des plantes médicinales et aromatiques, a pour but d'exécuter les programmes de développement et d'organisation du secteur de plantes médicinales et aromatiques à travers la réalisation d'opérations ciblées au profit des organisations interprofessionnelles, en particulier les coopératives, alors que la quatrième, signée avec le centre national pour la recherche scientifique et technique, vise notamment à mettre en place un partenariat à même d'encourager la recherche scientifique dans le domaine de l'économie sociale.

Organisée sous le Haut Patronage du Roi Mohammed VI, à l'initiative du ministère du Tourisme, du transport aérien, de l'artisanat et de l'économie sociale, la 4è édition des Assises nationale de l'ESS s’inscrit dans le cadre d’un ambitieux programme gouvernemental visant a doter le secteur de l’économie Sociale d’une politique publique concerte e et inclusive. Représentant une occasion idoine, pour le ministe re, afin de pre senter et de partager avec ses partenaires les re sultats de l’e tude commandite e pour l’e laboration d’une strate gie nationale de l’économie Sociale et Solidaire, cet événement constitue également une plateforme d'échange entre les participants autour de la stratégie nationale d'un secteur en pleine mutation, afin de ressortir les recommandations appropriées émanant des différentes parties prenantes et de projeter les modalités de leurs mise en œuvre, à travers l'adoption de la contractualisation comme outil d’opérationnalisation et la mise en exergue les engagements de tous les acteurs et les intervenants du secteur de l'économie sociale et solidaire, en particulier au niveau local et régional.

Au programme de cette édition, trois conférences portant sur "la territorialisation de la stratégie nationale de l'ESS", "les mesures d'incitation et moyens nécessaires pour l'émergence et le développement d'une nouvelle génération d'entrepreneurs sociaux" et "le projet de loi cadre de l'ESS: les pistes de convergence et de coopération".
Mercredi 19 Décembre 2018 - 16:24

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter