Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Egypte: Pompeo loue la "liberté de religion" en visitant une église et une mosquée


Jeudi 10 Janvier 2019 modifié le Jeudi 10 Janvier 2019 - 21:07




Egypte: Pompeo loue la "liberté de religion" en visitant une église et une mosquée
Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a loué la "liberté de religion" en vigueur selon lui en Egypte, en visitant la cathédrale et la mosquée de la nouvelle capitale administrative près du Caire.

"Le Seigneur est clairement à l'oeuvre ici", a-t-il dit dans chacun des deux édifices religieux.

Le secrétaire d'Etat, qui s'est lui-même présenté, dans un discours dans la capitale égyptienne, comme "un chrétien évangélique" qui "garde une bible ouverte" sur son bureau, s'est d'abord rendu dans la gigantesque cathédrale de la Nativité, dans la nouvelle capitale administrative égyptienne, à environ 45 km du Caire.

Elle avait été inaugurée dimanche par le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi à l'occasion du Noël copte, dans un pays où cette communauté a été visée par plusieurs attaques meurtrières du groupe jihadiste Etat islamique.

Le président américain Donald Trump s'était dit "ravi" sur Twitter de voir l'Egypte "ouvrir la plus grande cathédrale du Proche-Orient".

"C'est un pays spécial" et "c'est un grand symbole d'espoir, je pense, pour Le Caire, l'Egypte et tout le Moyen-Orient", a estimé jeudi soir Mike Pompeo.

Les gouvernements "sont dans l'obligation de faire en sorte que chaque individu puisse choisir de croire en ce qu'il veut ou de ne pas croire", a-t-il ajouté. "Et c'est magnifique de voir que c'est possible ici en Egypte", a-t-il dit.

Accompagné de son épouse Susan, le secrétaire d'Etat américain a ensuite visité la mosquée Al-Fattah al-Alim.

"Le président Sissi a permis ce genre de libertés et c'est incroyable d'être dans cette mosquée, ici au Caire", "au coeur du Moyen-Orient, où cette liberté religieuse est possible", a-t-il encore insisté.

L'administration Trump, souvent critiquée pour mettre peu l'accent sur les droits humains, a fait de la défense de la liberté de religion dans le monde une priorité de sa politique étrangère.

La nouvelle capitale administrative égyptienne, annoncée en 2015, est encore en cours de construction. Sa cathédrale de la Nativité est présentée comme l'une des plus grandes du Proche-Orient.
Jeudi 10 Janvier 2019 - 21:06

afp




Nouveau commentaire :
Twitter