Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Droits de l’Homme: le CNDH ne cesse de promouvoir son leadership à l’international (El Yazami)


Samedi 24 Février 2018 modifié le Samedi 24 Février 2018 - 20:16

Le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) ne cesse de promouvoir son leadership à l’international, par une présence agissante au sein des différents réseaux et lors des débats sur les dossiers clés des droits humains, a souligné son président, Driss El Yazami.




Droits de l’Homme: le CNDH ne cesse de promouvoir son leadership à l’international (El Yazami)
Cette forte présence a valu au Maroc la confiance de la communauté mondiale des droits de l’Homme pour l’organisation en octobre prochain de la conférence de l'Alliance globale des institutions nationales des droits de l’Homme (GANHRI).

Placé sous la thématique des "femmes défenseurs des droits humains", ce rendez-vous planétaire triennal réunira des centaines d'acteurs représentant notamment des INDH, des ONG et des experts des Nations unies.

Accrédité au statut "A" en tant qu’institution conforme aux principes de Paris régissant les INDH, le Conseil siège en qualité de membre au sous-Comité d’accréditation de la GANHRI où il représente l’Afrique.

Le sous-comité a pour mission l’examen des demandes d’accréditation ou de ré-accréditation des institutions nationales, en fonction de leur conformité avec les Principes de Paris et de faire des recommandations au Bureau de l’Alliance, compétent pour prendre en dernière instance les décisions relatives aux accréditations.

A Genève où une délégation du CNDH conduite par M. El Yazami prend part à la réunion annuelle de la GANHRI, un certains nombre de sujets d'actualité ont été au centre des débats dont entre autres celui des droits des femmes migrantes. Cette réflexion est d’autant plus importante qu’elle se tient à un moment où des négociations sont en cours à New York autour du futur Pacte mondial sur les droits des migrants, a indiqué M. El Yazami dans une déclaration vendredi à la MAP, rappelant que la conférence mondiale pour la conclusion de ce pacte aura lieu en décembre à Marrakech.

Le CNDH fait partie, avec trois institutions similaires, de la task-force de l’Alliance mondiale des INDH pour pouvoir formuler des idées et des recommandations à inclure dans le projet de Pacte.

La délégation marocaine a tenu plusieurs rencontres avec des partenaires internationaux, dont des représentants du haut-commissariat aux droits de l’Homme et du sous-comité pour la prévention de la torture. Les discussions ont porté en particulier sur la nouvelle loi relative au conseil national des droits de l’Homme et le mécanisme national de prévention de la torture.

Au volet des rencontres bilatérales, le CNDH a signé un mémorandum d’entente avec l’institution nationale des droits de l’Homme de l’Afrique du Sud.

La délégation du conseil a d'autre part participé à une conférence organisée par le Réseau arabe des institutions nationales des droits de l’Homme sur "les répercussions de l'annonce du président américain sur le statut d'Al-Qods occupée et la situation des droits de l'Homme en Palestine".

Créée en 1993, la GANHRI, qui regroupe plus d’une centaine d'institutions nationales des droits de l’Homme à travers le monde, appuie et renforce les capacités des institutions nationales des droits de l’Homme.

Le CNDH est, depuis 1999, accrédité au statut "A" en tant qu’institution conforme aux principes de Paris régissant les institutions nationales des droits de l’Homme et il a assuré la présidence du Comité international de coordination des institutions nationales des droits de l’Homme (CIC) entre 2002 et 2003. Il a été ré-accrédité de nouveau en 2007, en 2011 puis en 2016 au même statut "A".
Samedi 24 Février 2018 - 09:03





Nouveau commentaire :
Twitter