Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Donald Trump fait scandale en insultant une journaliste


Jeudi 29 Juin 2017 modifié le Samedi 1 Juillet 2017 - 00:26




Le président des Etats-Unis Donald Trump s'est livré jeudi à une attaque personnelle et insultante contre une journaliste de la chaîne MSNBC qui l'avait critiqué, une nouvelle étape de sa croisade contre les médias, qui fait scandale, jusque dans les rangs des républicains.

"J'ai entendu dire que +Morning Joe+, une émission qui fait peu d'audience, parle mal de moi (je ne la regarde plus)", a écrit Donald Trump dans un tweet au sujet de la matinale de MSNBC présentée par les journalistes Mika Brzezinski et Joe Scarborough.

"Alors comment se fait-il que la folle Mika au faible QI, avec Joe le psychopathe soient venus à Mar-a-Lago (résidence de Trump en Floride, NDLR) trois nuits d'affilée autour du Nouvel An, et aient insisté pour me rejoindre. Elle saignait abondamment à cause d'une chirurgie esthétique au visage. J'ai dit non!", a poursuivi M. Trump.

Face à cette charge ad hominem, les réactions ont déferlé sur les réseaux sociaux, à commencer par celle de la chaîne MSNBC, pour qui "c'est un triste jour pour l'Amérique quand le président passe son temps à harceler, à mentir et à déverser de mesquines attaques personnelles au lieu de faire son travail".

Au sein même du parti républicain, le sénateur Lindsey Graham, qui a déjà eu des mots très durs pour Donald Trump par le passé, a vivement réagi: "M. le président, votre tweet n'était pas à la hauteur de votre fonction et symbolise ce qui ne va pas dans la politique américaine, ce n'est pas la grandeur de l'Amérique".

"Cela ne me paraît pas être un commentaire approprié", a déclaré pour sa part l'homme fort du Congrès Paul Ryan, chef de file des républicains à la Chambre des représentants.

"Inapproprié. Indigne. Pas présidentiel", a tweeté l'ancien candidat à la primaire républicaine Jeb Bush.

"Il faut que cela s'arrête", a exhorté la sénatrice républicaine Susan Collins, "nous avons tous un emploi - les trois branches du gouvernement (de l'Etat, NDLR) et les médias. Nous n'avons pas à nous entendre, mais nous devons faire preuve de respect et de civilité."

Avec AFP







Jeudi 29 Juin 2017 - 21:55





Nouveau commentaire :
Twitter