Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Des transformations majeures sont nécessaires pour faire face aux défis dans les domaines alimentaire et agricole (FAO)


Jeudi 23 Février 2017 modifié le Jeudi 23 Février 2017 - 09:08

Des transformations majeures dans les systèmes agricoles, les économies rurales et la gestion des ressources naturelles seront nécessaires pour répondre aux défis et exploiter pleinement le potentiel de l'alimentation dans le monde, a souligné l'Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).




Des transformations majeures sont nécessaires pour faire face aux défis dans les domaines alimentaire et agricole (FAO)
Les systèmes alimentaires de la planète terre sont en mesure de produire assez de nourriture de manière durable, mais exploiter au mieux ce potentiel et s'assurer que toute l'humanité en profite requiert des "transformations majeures", a relevé l’agence dans un rapport intitulé "l'avenir de l'alimentation et l'agriculture : Tendances et défis", présenté mercredi à Rome.

Le rapport indique que si des efforts ne sont pas entrepris pour investir dans les systèmes alimentaires et les réorganiser, beaucoup trop de personnes souffriront de la faim en 2030, soit l'année limite fixée pour les nouveaux Objectifs de développement durable (ODD) pour éradiquer l'insécurité alimentaire chronique et la malnutrition.

"Sans de nouveaux efforts visant à promouvoir le développement des populations pauvres, à réduire les inégalités et à protéger les personnes vulnérables, plus de 600 millions de personnes seront toujours sous-alimentées en 2030", a averti la FAO.

Le document fait en outre observer que bien que des progrès majeurs aient été réalisés en matière de réduction des souffrances liées à la faim à travers le monde ces 30 dernières années, "le fait d'augmenter la production alimentaire et la croissance économique a de lourdes répercussions sur l'environnement naturel".

"Presque la moitié des forêts sur cette terre ont maintenant disparu. Les sources en eau souterraines s'amenuisent rapidement et la biodiversité a été particulièrement affectée", révèle le rapport selon lequel d'ici à 2050, l'humanité comptera vraisemblablement près de 10 milliards de personnes.

Dans l'hypothèse d'une croissance économique modérée, cette hausse de la population aura pour effet d'augmenter la demande mondiale en produits agricoles de 50 pc par rapport au niveau actuel, accentuant ainsi les pressions sur les ressources naturelles déjà limitées.

Au même moment, de plus en plus de personnes mangeront de moins en moins de céréales mais de plus en plus de viande, de fruits, de légumes et d'aliments transformés, une situation qui s'explique par une transition alimentaire mondiale qui viendra également peser de tout son poids sur les ressources naturelles, entraînant davantage de déforestation, de dégradation des terres et d'émissions de gaz à effet de serre.

Atlasinfo (avec map)
Jeudi 23 Février 2017 - 07:54





Nouveau commentaire :
Twitter