Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Décès d'un journaliste algérien après une grève de la faim


Dimanche 11 Décembre 2016 modifié le Dimanche 11 Décembre 2016 - 19:29

Le journaliste et blogueur algérien, Mohamed Tamalt, est décédé dimanche après une grève de la faim, a annoncé son avocat.




Décès d'un journaliste algérien après une grève de la faim
Le journaliste, 42 ans, est décédé dans un hôpital d’Alger où il avait été transféré après la détérioration de son état de santé, a précisé Me Amine Sidhoum, cité par la presse locale.

Il a avait observé une grève de la faim depuis le mois de juin dernier pour protester contre les conditions de sa détention.

"Il était dans le coma, il y avait un verrouillage sur son dossier médical. On n'est au courant de rien. C’est ça le drame", déplore l’avocat, toujours relayé par les journaux.

Mohamed Tamalt avait été arrêté le 17 juin dernier à Alger. Il a été condamné à une peine de deux ans de prison ferme assortie d'une amende de 200.000 dinars par le tribunal de Sidi M’ahmed de la capitale le 4 juillet pour "outrage à corps constitué" et "atteinte à la personne du président", suite à des articles publiés sur sa page Facebook et son blog. Sa libération sous caution a été rejetée lors de cette audience, amenant ses avocats à se retirer en signe de protestation contre ce qu’ils ont considéré comme une "détention arbitraire".

Ses avocats ont toujours réclamé le droit de visite de la famille avant de demander une expertise médicale, suite à la dégradation soudaine de l’état de santé du détenu qui souffrait, notamment du diabète.

Amnesty International avait appelé à une "action urgente" pour la libération de ce journaliste "détenu arbitrairement".

(Avec map)
Dimanche 11 Décembre 2016 - 14:22





Nouveau commentaire :
Twitter