Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Dakhla : lancement de la 3e édition du Africa Women’s Forum


Mardi 22 Novembre 2016 modifié le Mardi 22 Novembre 2016 - 18:39

Du 20 au 23 novembre se déroule à Dakhla la troisième édition de l’African Women’s Forum qui réunit des femmes d’exception venant de la plupart des pays d’Afrique sur le thème de "Femmes leader africains et leadership mondial".




Les débats réunissant des femmes issus des milieux politiques, militants, universitaires et intellectuels de pays africains et maghrébins ont pour but de savoir pourquoi l’Afrique présente de nombreux exemples de féminisation de la vie politique et simplement de parité sans que cette percée ne trouve sa traduction au niveau mondial.

« L’accent est mis cette année sur la culture comme vecteur de la féminisation du pouvoir » insiste la présidente et fondatrice du Forum, Naïma Korchi, poursuivant « à de nombreux égards l’Afrique est en avance sur les pays occidentaux dans la mise en avant du pouvoir des femmes ». Les animateurs des panels de femmes d’exception sont cette année, Hicham Lahlou, le célèbre designer de Casablanca, le journaliste américain Michael Kirtley et Guillaume Jobin, écrivain et président de l’Ecole supérieure de journalisme de Paris, orientant les discussions sur le rôle de la culture comme vecteur de progrès.


Le forum a été ouvert par le wali de la région Oued ed dahab, M. Lamine Benomar qui rappelle que les progrès enregistrés par le Maroc au regard du droit et de la participation des femmes à la vie du Royaume ne viennent pas « de la société civile, conservatrice, mais bien de l’impulsion donnée par l’administration, expliquant les femmes policières, les femmes ministres, les femmes pilotes de ligne… ».

Face aux clichés usuels de la presse occidentale voulant enfermer la situation africaine dans un registre paternaliste post-colonial, nombre d’intervenants, majoritairement anglophones cette année, ont souligné la disparité des situations loco-régionales et structurelles en Afrique. Quelques exemples évoqués : l’absence de violences conjugales dans les régions du Sahara marocains, la mainmise des femmes sur le commerce dans l’Afrique de l’Ouest, le parlement rwandais majoritairement féminin, etc.

La 4e édition du Forum en 2018 devrait bénéficier de l’amélioration de la desserte aérienne de Dakhla encore en sous-capacité.

Mardi 22 Novembre 2016 - 14:55

Ali El Ayoubi,(à Dakhla)




Nouveau commentaire :
Twitter