Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Crash du vol AH 5017 d'Air Algérie : Un rapport pointe du doigt des manquements en matière de formation des pilotes


Lundi 23 Janvier 2017 modifié le Mardi 24 Janvier 2017 - 21:48

Un rapport remis, fin décembre par des experts judiciaires aux magistrats instructeurs parisiens, au sujet du crash du vol AH 5017 d'Air Algérie, le 24 juillet 2014, pointe du doigt des manquements en matière de formation des pilotes, croit savoir lundi le journal "Le Figaro", qui s'est procuré une copie du document.




Le 24 juillet 2014, un Mac Donnell Douglas d'Air Algérie affrété par la compagnie espagnole low-cost "Swiftair", et reliant Ouagadougou (Burkina Faso) à Alger s’écrasait dans le nord du Mali, avec à bord 6 membres d’équipage et 110 passagers, parmi lesquels 54 Français.

Le document de 250 pages montre comment "Swiftair" a clairement manqué à ses obligations, notamment en matière de formation des pilotes, rapporte le quotidien sur son site web, relevant que ces derniers "étaient des saisonniers avec des longues périodes d’inactivité et qu'ils n’avaient pas volé les huit mois précédant le crash. Mais "Swiftair n’a pas respecté ses engagements concernant les formations complémentaires à mettre en place suite à de longues périodes d’inactivité. Ce manquement génère un déficit d’entrainement", notent les experts judiciaires.

Le Bureau français d'enquêtes et d'analyses (BEA) avait expliqué récemment que la cause principale de l'accident est la non-activation du système antigivre des moteurs, qui aurait dû être activé par les pilotes au vu de la température extérieure et de la zone humide traversée.

Lundi 23 Janvier 2017 - 18:55





Nouveau commentaire :
Twitter