Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Coupe de la ligue J - 1: Houllier - Blanc, la rencontre secrète


Vendredi 26 Mars 2010 modifié le Vendredi 26 Mars 2010 - 17:13

A la veille de la finale, Marseille - Bordeaux, demain soir au Stade de France, l’avenir de Laurent Blanc, l’entraîneur girondin, continue de se jouer en coulisses.




Coupe de la ligue  J - 1: Houllier - Blanc, la rencontre secrète
La succession de Raymond Domenech au poste de sélectionneur national avance. L’heureux élu sera désigné fin mai ou début juin, juste avant la Coupe du monde. Laurent Blanc demeure à ce jour la priorité de la Fédération française (FFF), comme nous l’annoncions dès le 10 octobre 2008.
Les contacts avec l’entraîneur de Bordeaux remontent au début de l’année.
Le 5 février dernier, nous écrivions que le champion du monde avait « rencontré courant janvier un très haut personnage de la Fédération ». Selon nos informations, il s’agit de Gérard Houllier. Le directeur technique national (DTN) est effectivement très haut placé dans la hiérarchie fédérale puisque aucune nomination dans les sélections ne lui échappe. C’est son soutien décisif qui avait permis au conseil fédéral de maintenir Domenech dans ses fonctions après l’échec de l’Euro 2008.

La Fédération prête à consentir un effort financier

Homme charismatique, brillant technicien, respecté et bardé de titres dans le monde du football, il est aussi à la FFF l’éminence grise de Jean-Pierre Escalettes, avec lequel il échange très souvent. Le président l’a missionné pour s’occuper de l’après-Domenech. Houllier a donc vu dans la première quinzaine de janvier Laurent Blanc, en faisant le déplacement jusqu’à Bordeaux. Les deux hommes ont passé une soirée ensemble afin d’aborder tous les sujets de fond. Ils ont brassé l’actualité des Bleus : le staff technique (NDLR : Blanc aimerait que Jean-Louis Gasset, son adjoint à Bordeaux, l’accompagne) , l’organisation et le jeu pratiqué. Présent mardi soir à Auxerre lors du quart de finale de Coupe de France entre l’AJA et le PSG, Houllier n’a pas souhaité confirmer ce rendez-vous. « Je n’ai rencontré personne », nous a-t-il assuré après un long moment de réflexion. L’entraîneur bordelais, lui, n’a pu être joint hier. D’après nos sources, Houllier n’a vu personne d’autre que Laurent Blanc depuis le début de l’année. Ce qui peut paraître assez risqué dans l’hypothèse où Blanc viendrait à choisir un autre destin. De son côté, la FFF avance également dans un autre dossier : le salaire du futur sélectionneur. Domenech perçoit actuellement 50 000 € brut par mois sur 14 mensualités, l’un des plus faibles salaires en Europe pour un poste de cette importance. La FFF est prête à consentir un « effort », même si en temps en crise et dans un monde gouverné par les amateurs, le sujet demeure sensible. Ainsi, le prochain patron des A pourrait être rétribué à hauteur de 70 000 € brut par mois, ce qui équivaut tout de même à une augmentation de 40 %.
Vendredi 26 Mars 2010 - 17:08

Le Parisien




Nouveau commentaire :
Twitter