Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Coopération : Paris et Rabat ont besoin de renouveler et réinventer leurs liens (Anne Hidalgo)


Jeudi 31 Octobre 2019 modifié le Vendredi 1 Novembre 2019 - 11:21




Coopération : Rabat et Paris ont besoin de renouveler et réinventer leurs liens (Anne Hidalgo)
Coopération : Rabat et Paris ont besoin de renouveler et réinventer leurs liens (Anne Hidalgo)
Les liens de coopération qui existent entre les villes de Paris et Rabat ont besoin d’être renouvelés et réinventés, sur la base d’une coopération décentralisée autour des questions relatives à l’environnement, au soutien à la jeunesse et surtout à la mobilité des villes, a indiqué jeudi la maire de Paris, Anne Hidalgo, en visite dans la capitale du Royaume.

Cette coopération a déjà existé puisque la ville de Paris a été sollicitée sur l’aménagement urbain de Rabat avec la collaboration de l’Atelier parisien de l’urbanisme, et que le Maroc a initié un projet du Centre culturel marocain à l’étranger qui ouvrira ses portes à Paris en 2020, a souligné Mme Hidalgo lors d’un point de presse organisé peu avant la 103è assemblée générale du Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Elle s'est, en outre, félicitée de l'amitié "historique forte" entre le Maroc et la France qui se nourrira sur tous les projets futurs et le partage d'expertise entre leurs deux capitales. Mme Hidalgo a par ailleurs, relevé que son intervention lors de cette assemblée portera sur les mobilités innovantes durables et visera à ''partager l’expérience parisienne et celle observée à l’échelle mondiale en étant maire d’une des plus grandes métropoles mondiales, afin d’ accompagner probablement des processus qui sont en cours de réalisation à Paris comme à Rabat".

La maire a, de même, mis en exergue l’importance de la mobilité active qui se base sur les vélos et vélos électriques devenant des solutions moins polluantes que les moteurs thermiques des voitures, tout en valorisant le partage d’expérience et la possibilité de signature prochaine d’un protocole sur ce sujet entre Rabat et Paris. "Un travail commun sera mis en place de nos équipes de fonctionnaires de Rabat et Paris qui vont accompagner les questions et réflexions sur la mobilité des villes et d’urbanisme, de culture et de tourisme disposant d’enjeux importants’’, a-t-elle ajouté.

De son côté, le président du CESE, Ahmed Réda Chami, a relevé que le conseil essaie de s’ouvrir sur différentes expériences réussies de par le monde, notamment l’expérience parisienne en termes de la mobilité dans les grandes villes dans le cadre le cadre des travaux du CESE sur différents sujets d’ordre économique, sociale, culturel ou environnemental qui intéressent le citoyen marocain. Soulignant l’importance de la mobilité durable, M. Réda Chami a rappelé que deux rapports ont été publiés par le CESE sur les villes durables qui soumettent des recommandations nécessaires au développement de la mobilité comme critère essentiel de la durabilité des villes.

Plus tôt dans la journée, la maire de Paris avait rencontré le chef de gouvernement, le wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra et d’autres membres du gouvernement, et visité l'École nationale de Cirque SHEMS'Y à Salé, considérée comme un levier d’inclusion et de justice sociale pour les jeunes mineurs en situation de précarité.
Jeudi 31 Octobre 2019 - 23:59





Nouveau commentaire :
Twitter