Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Collomb persiste, Macron cherche un remplaçant


Mardi 2 Octobre 2018 modifié le Mercredi 3 Octobre 2018 - 09:54

Alors que le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb a déclaré auprès du Figaro ce mardi après-midi qu'il maintenait sa proposition de démissionner, Emmanuel Macron a réagi, en déclarant qu'il attendait "désormais les propositions du Premier ministre". Il est au moins sur la même longueur d'onde que son Premier ministre.




Collomb persiste, Macron cherche un remplaçant
le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a de nouveau pressé mardi Emmanuel Macron d'accepter sa démission, refusée la veille, forçant la main du chef de l'Etat et du Premier ministre.

Dans un entretien publié sur le site internet du Figaro, le ministre de l'Intérieur motive sa demande par la clarté due selon lui aux Français et aux Lyonnais, ville dont il veut à nouveau briguer la mairie en 2020.

L'annonce a pris de court le chef du gouvernement, en pleine séance des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, qui a pris la parole pour déclarer : "je proposerai au président de la République les décisions qui s'imposent".

Quelques minutes avant la publication de l'entretien, Edouard Philippe avait répliqué aux piques de l'opposition sur un ministre de l'Intérieur "déjà à l'extérieur du gouvernement", en balayant une "petite polémique".

"C'est ce que nous faisons pour garantir la sécurité des Français qui compte", avait-il ajouté.

Maire de Lyon de 2001 à 2017, Gérard Collomb explique au Figaro qu'"aujourd'hui, compte tenu des rumeurs et des pressions qu'il peut y avoir, je ne veux pas que le fait que je sois candidat quelque part demain puisse troubler la marche du ministère de l'Intérieur."

"Il faut une clarté vis-à-vis de nos concitoyens et une clarté vis-à-vis des Lyonnais, donc je maintiens ma proposition de démission", ajoute-t-il.

"On quitte toujours ce ministère avec regret, car c'est un beau ministère. Il y a des gens qui sont extraordinaires: les policiers, les gendarmes, les sapeurs-pompiers. J'ai pris énormément de joie à être à la tête de ce ministère", déclare-t-il encore.

Mardi 2 Octobre 2018 - 17:27





Nouveau commentaire :
Twitter