Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Charles Michel: le Pacte de Marrakech offre "des capacités" pour une gestion plus ordonnée des flux migratoires


Lundi 10 Décembre 2018 modifié le Mardi 11 Décembre 2018 - 08:10




Charles Michel: le Pacte de Marrakech offre "des capacités" pour une gestion plus ordonnée des flux migratoires
Le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, adopté formellement lundi à Marrakech, offre "des capacités" pour une gestion plus ordonnée et plus régulières des flux migratoires, respectueuse des valeurs de la dignité humaine, a souligné le Premier ministre belge, Charles Michel.

"Ce pacte, qui n'est pas contraignant, offre des capacités pour une gestion plus ordonnée, plus stricte et plus régulière conforme avec les valeurs fondamentales de la dignité humaine", a souligné M. Charles dans une déclaration à la Radio nationale en marge de sa participation à la Conférence intergouvernementale sur la migration, qui se tient dans la ville ocre (10-11 décembre).

Il a expliqué, dans ce sens, que la question migratoire doit être gérée de manière stricte et ferme, d'où l'importance de ce pacte qui offre la possibilité pour une gestion "plus effective".

"Il y a possibilité d'être plus efficace s'il y a plus de coopération notamment avec les pays d'origine en matière migratoire”, a toutefois fait remarquer le responsable belge.

Il a, par ailleurs, relevé que son pays a choisi d'être du bon côté de l'histoire, en répondant présent pour soutenir ce pacte qui offre un cadre à même de permettre un "équilibre entre la fermeté, la rigueur, le respect de l'Etat de droit et de souveraineté, ainsi que le respect de la dignité humaine qu'on ne pourra pas oubliée".

Contrairement aux "fake news" qui "tentent de présenter l'inverse de ce qui est ce document", le pacte permet de progresser, de sécuriser les frontières et d'encourager la migration qui puisse se faire dans un cadre légal et de combattre toutes formes d'immigration illégale et irrégulière.

Et de poursuivre qu'il est "très important que les acteurs politiques européens soient courageux et aillent vers la population et dire la vérité et expliquer les choses".

"Il ne s'agit pas d'être pour ou contre la migration, il s'agit de veiller à ce que le mouvement migratoire se passe dans un cadre régulier ordonné et sécurité et c'est la meilleure façon de protéger et sécuriser les frontières dans l'intérêt de la cohésion sociale dans les pays européens", a-t-il soutenu.

Lundi 10 Décembre 2018 - 18:52





Nouveau commentaire :
Twitter