Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









COP22 : L'initiative de partenariat pour un gouvernement ouvert au centre d'entretiens maroco-français à Marrakech


Mercredi 16 Novembre 2016 modifié le Mercredi 16 Novembre 2016 - 19:38

Le ministre de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire, ministre délégué auprès du chef du gouvernement chargé de la Fonction Publique et de la Modernisation de l'administration par intérim, Driss Merroun, s'est entretenu, mercredi à Marrakech, avec le secrétaire d’État auprès du Premier ministre français, chargé de la Réforme de l’État et de la Simplification, Jean-Vincent Placé, sur l'initiative de partenariat pour un gouvernement ouvert (PGO).




Lors de cette réunion, qui s'est déroulée en marge des travaux de la 22ème Conférence des Parties sur le climat (COP22) et en présence du vice-président de l'Institut mondial des ressources et du représentant de la société civile au sein de l'initiative de partenariat pour le gouvernement ouvert, Manish Bapna, les deux ministres ont évoqué plusieurs questions d’intérêt commun.

A cette occasion, le responsable français a invité le Maroc à prendre part aux travaux du Sommet mondial de l'initiative de partenariat pour le gouvernement ouvert, qui se tiendra du 07 au 09 décembre à Paris, et qui est présidée par la France depuis septembre 2016, indique un communiqué du ministère de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire.

M. Placé a également fait état du soutien de la France au Royaume en vue de rejoindre cette Initiative, mettant en avant les réformes entreprises par le Maroc en matière de gouvernance globale, de participation de la société civile à l'élaboration des politiques publiques, de transparence du budget, de la lutte contre la corruption et de développement des nouvelles technologies.

Il a souligné dans ce sens que le Maroc est prêt et dispose des conditions nécessaires pour rejoindre cette initiative.

De son côté, M. Manish Bapna a réitéré son soutien au Maroc pour rejoindre cette initiative, soulignant que cette rencontre reflète la qualité des relations distinguées entre le Maroc et la France, et traduit leur engagement à œuvrer de concert pour donner une nouvelle impulsion à ce partenariat et élargir leur coopération dans les domaines social et économique, ajoute la même source. Le ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l'administration préside et coordonne les travaux de la commission chargée de la modalisation de la Fonction publique qui réuni des représentants des secteurs ministériels, des instances de gouvernance, de la société civile et du secteur privé, ayant élaboré le projet du programme d'action de l'initiative du gouvernement ouvert.

L'initiative de partenariat pour le gouvernement ouvert qui compte actuellement des représentants de 70 pays, vise à consolider la démocratie participative en plaçant le citoyen au cœur de ses intérêts, de même qu'elle permet aux pays membres d'améliorer la qualité de leurs services publics, renforcer la transparence, gérer les ressources publiques et relever la responsabilité des entreprises.

Les États désirant rejoindre cette initiative sont soumis à une évaluation sur la base de critères relatifs à la transparence du budget, l'accès à l'information, la lutte contre la transparence et à la participation des citoyens à l'élaboration des politiques publiques.

Mercredi 16 Novembre 2016 - 18:57





Nouveau commentaire :
Twitter