Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Budget: l'Arabie saoudite dit tabler sur un retour à l'équilibre d'ici 2023


Dimanche 30 Septembre 2018 modifié le Lundi 1 Octobre 2018 - 23:09




L'Arabie saoudite, confrontée ces dernières années à un creusement du déficit public, a annoncé dimanche qu'il prévoyait un retour à l'équilibre budgétaire d'ici 2023, à la faveur d'une remontée des prix du pétrole et d'une diversification de ses revenus.

"Le déficit continuera à se résorber peu à peu sur le moyen terme (...) jusqu'au retour à l'équilibre (...) d'ici 2023", a affirmé Saad al-Shahrani, un responsable du ministère saoudien des Finances cité par l'agence officielle SPA.

Depuis 2014 et la chute des prix du brut, l'Arabie saoudite ne cesse d'afficher des déficits budgétaires, qui ont totalisé cette année 260 milliards de dollars. Au cours de la même période, le royaume a retiré 260 milliards USD de ses réserves fiscales et a levé 130 milliards USD de dette pour financer le déficit.

Ryad a dans le même temps pris une série de mesures pour réduire sa dépendance totale à l'égard des revenus pétroliers. Ces mesures comprenaient la hausse des prix du carburant et de l'électricité, l'imposition de lourdes taxes aux travailleurs expatriés et aux personnes à leur charge et l'introduction de la TVA, entrée en vigueur début 2018.

Les autorités vont continuer à résorber le déficit à l'aide de "réformes structurelles", qui comprendront notamment une réévaluation des dépenses publiques, a ajouté M. Shahrani.

L'économie saoudienne s'est contractée de 0,7% l'an dernier en raison de la faiblesse des prix du pétrole, pour la première fois depuis 2009. Grâce à un rebond de ces prix, les revenus ont toutefois crû de 67% au premier semestre, et un retour à la croissance est prévu cette année.

Parallèlement, les dépenses publiques ont augmenté de 34% sur la même période, selon des chiffres officiels.

En août dernier, le Fonds monétaire international (FMI) a exhorté l'Arabie saoudite à maîtriser ses dépenses publiques, dans le but de ramener son déficit à 1,7% du PIB l'an prochain.
Dimanche 30 Septembre 2018 - 15:21

Avec afp




Nouveau commentaire :
Twitter