Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Brexit : Theresa May va tenter d'amadouer Bruxelles sur l'accord de divorce


Mardi 19 Février 2019 modifié le Mercredi 20 Février 2019 - 22:39




Brexit : Theresa May va tenter d'amadouer Bruxelles sur l'accord de divorce
La Première ministre britannique, Theresa May, va une nouvelle fois tenter de convaincre mercredi l'UE de modifier l'accord de Brexit afin d'obtenir in extremis l'aval de son Parlement, à un peu plus d'un mois de l'échéance, malgré le refus répété de l'UE de le renégocier.

Theresa May rencontrera le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, "pour faire le point" sur le Brexit, à 18H30 (17H30 GMT) à Bruxelles, a annoncé mardi l'exécutif européen.

C'est "clairement une réunion importante", a commenté mardi le porte-parole de la dirigeante conservatrice britannique.

Celle-ci "travaille dur pour obtenir des changements contraignants" au "backstop", a-t-il ajouté, faisant référence à une disposition de l'accord de divorce censé maintenir une frontière ouverte sur l'île d'Irlande après le Brexit et décriée au Royaume-Uni.

"L'UE doit travailler avec nous afin de donner au Parlement les assurances qu'il réclame", a-t-il ajouté.

Depuis le rejet massif de l'accord de divorce par les députés britanniques en janvier, Theresa May tente de rouvrir les négociations avec Bruxelles pour élaborer une nouvelle version du texte, mais elle se heurte au refus européen.

A moins de six semaines du Brexit, le 29 mars, ce blocage accroît le risque d'une sortie de l'UE sans accord, un scénario que toutes les parties disent vouloir éviter et potentiellement dévastateur pour l'économie britannique.

Dernier coup de semonce en date, le constructeur automobile Honda a annoncé mardi la fermeture de son usine anglaise de Swindon, avec 3.500 suppressions d'emplois à la clé, même s'il n'a pas officiellement lié cette décision au Brexit.





Mardi 19 Février 2019 - 22:28

afp




Nouveau commentaire :
Twitter