Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Brexit: May salue le "pas important" franchi dans les négociations


Vendredi 15 Décembre 2017 modifié le Dimanche 17 Décembre 2017 - 08:06




Brexit: May salue le "pas important" franchi dans les négociations
La Première ministre britannique Theresa May a salué vendredi "un pas important" franchi sur le chemin du Brexit, avec l'accord des dirigeants de l'Union européenne pour passer à la phase des négociations commerciales.

"Aujourd'hui (vendredi) est un pas important sur le chemin d'un Brexit en douceur et ordonné et l'élaboration d'un futur partenariat étroit et spécial", a-t-elle twitté.

Les dirigeants des pays de l'UE ont formellement approuvé dans la matinée l'ouverture d'une nouvelle phase de leurs négociations avec le Royaume-Uni, incluant leur future relation commerciale.

"Je suis heureuse qu'il ait été convenu que nous devions progresser rapidement sur la période de transition, ce qui apportera des garanties aux entreprises et aux personnes", a affirmé la Première ministre, cette fois dans un entretien vidéo diffusée aux médias britanniques.

Elle a exprimé le souhait que la nouvelle phase de négociations commence "immédiatement". Les discussions sur la période de transition post-Brexit doivent débuter en janvier, tandis que la question de la future relation commerciale ne sera pas abordée avant mars.

"Il reste beaucoup de travail à fournir mais nous sommes sur la bonne voie pour parvenir à un Brexit qui rendra le Royaume-Uni plus fort, plus sûr et plus prospère", a-t-elle affirmé.

"Nous quitterons l'UE le 29 mars 2019. Nous allons élaborer et négocier un accord commercial avec l'UE mais nous allons aussi négocier des accords avec d'autres pays à travers le monde", a-t-elle ajouté.

La question de la date du Brexit continue cependant de faire débat parmi les députés britanniques. Cette date est inscrite dans un amendement qui doit être voté la semaine prochaine à la Chambre des Communes mais fait l'objet de nombreuses protestations, jusque dans les rangs du Parti conservateur.

Mercredi, Theresa May a perdu à quatre voix près un vote crucial sur le Brexit au Parlement en raison de la rébellion d'une partie de son camp, exposant la faiblesse de sa majorité.

Alors que "la deuxième phase des négociations sera beaucoup plus difficile" que la première, a prévenu le président du Conseil européen Donald Tusk, plusieurs dirigeants européens ont envoyé vendredi un message de soutien à Mme May, dont l'affaiblissement de la position compliquerait encore les discussions.

"Certains d'entre nous, dont moi, pensent qu'elle a fait de gros efforts et cela devait être reconnu", a ainsi commenté le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, qui a souligné que sa "confiance" envers elle était "intacte". (afp)
Vendredi 15 Décembre 2017 - 21:48





Nouveau commentaire :
Twitter