Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Bière à la main et sans voile, une présentatrice iranienne ultra-conservatrice fait scandale


Jeudi 27 Juillet 2017 modifié le Jeudi 27 Juillet 2017 - 23:47




Une célèbre présentatrice iranienne, connue pour ses prises de position en soutien aux idées conservatrices dans son pays, notamment concernant le port du voile intégral, a été filmée et prise en photo à son insu en Suisse… Et les images la montrent non voilée, en train de boire une bière. Un comportement jugé hypocrite par les internautes iraniens.

Azadeh Namdari est l’une des présentatrices les plus connues d’Iran. Elle a travaillé comme présentatrice pour plusieurs chaines publiques et anime aujourd’hui un show baptisé "Aban "(un mois de l’année situé entre octobre et novembre selon le calendrier persan) sur Aparat, le YouTube iranien.

La journaliste est connue pour ses idées rigoristes : elle a notamment défendu le port du tchador noir, le voile intégral iranien, dans le journal ultra-conservateur Vatan-e-Emruz, affirmant qu’elle était "fière "elle-même de le porter. Elle est régulièrement présentée par les autorités iraniennes comme un exemple de la femme musulmane parfaite au sein de la République islamique d’Iran.

Tout ça était valable jusqu’au 23 juillet… et la diffusion sur Telegram, une messagerie sécurisée très utilisée en Iran, d’une vidéo et de photos la montrant dans un parc en Suisse avec son mari et sa petite fille a agité le web iranien : on y voit la journaliste sans voile en train boire de la bière, deux choses évidemment totalement interdites en Iran (une femme peut apparaitre sans voile dans un espace privé ; la consommation d’alcool est elle interdite partout, mais les Iraniens rivalisent d’ingéniosité pour en boire).

Sur l'image, les photos à gauche montrent la journaliste sans voile et bière à la main, dans un parc avec son mari. A droite, la même journaliste s'affichant dans un journal en Iran, se déclarant "fière de porter le tchador".

Il n’est pas possible d'identifier qui est à l’origine de la fuite de ces images. Pour beaucoup d’internautes iraniens, elles sont en tout cas la preuve de l’hypocrisie de la journaliste : de nombreux commentaires l’accusent d’être un escroc, et d’avoir eu ces prises de position par intérêt stratégique afin de gravir les échelons à la télévision iranienne.

(Source France 24)

Jeudi 27 Juillet 2017 - 21:31





Nouveau commentaire :
Twitter