Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Attention danger ! Le mercure flirte avec les 40°C presque partout en France


Mercredi 24 Juillet 2019 modifié le Mercredi 24 Juillet 2019 - 13:47




La canicule continue à s'étendre mercredi sur la France où le mercure va flirter avec les 40°C sur une grande partie du territoire avant de grimper encore un peu plus jeudi et des départements pourraient être placés en vigilance rouge.

Une conférence de presse est prévue à 14h30 avec la ministre de la Santé Agnès Buzyn, "compte tenu de l'évolution possible de la carte d'alerte météorologique".

Cette alerte rouge avait été utilisée pour la première fois en juin dans quatre départements du sud, entraînant l'annulation d'événements sportifs et de sorties scolaires, ainsi que l'école facultative.

Avec un record de 80 départements en vigilance orange mardi matin, cette deuxième vague de chaleur intense en moins d'un mois n'épargnera qu'une toute petite partie du territoire, à la pointe de Bretagne et en Méditerranée.

Si depuis la canicule historique de 2003 qui avait fait quelque 15.000 morts, les autorités insistaient surtout sur les risques pour les personnes vulnérables, les mises en garde visent désormais toute la population.

"Le mois dernier, nous avons vu que les mesures de sécurité prises dans les lieux collectifs, notamment vis-à-vis des personnes âgés ou des enfants en bas âge, fonctionnent bien et permettent une bonne prévention des complications liées à la chaleur", a noté mercredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur France Inter, précisant que seulement 3 % des passages aux urgences lors de cette canicule y étaient liés.

Mais "nous observons des prises de risque des citoyens qui ne se sentent pas concernés", a-t-elle insisté. Noyades par hydrocution, hyperthermie potentiellement mortelle lors d'un effort sportif ou dans une voiture surchauffée... "Au-dessus de 37°C, notre corps fait un effort considérable pour se refroidir" et avec un effort sportif, "on aggrave considérablement le risque de voir la température du corps augmenter".


Mercredi 24 Juillet 2019 - 13:46

Atlasinfo (AFP)




Nouveau commentaire :
Twitter