Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









Attentats en Espagne : le père des suspects marocains Oukabir "sous le choc"


Vendredi 18 Août 2017 modifié le Samedi 19 Août 2017 - 16:16

Le père du Marocain Moussa Oukabir, tué avec d'autres suspects après une attaque meurtrière à Cambrils en Espagne, a affirmé vendredi à l'AFP avoir appris la mort de son fils par la police, se disant "sous le choc".




Driss Oukabir
Driss Oukabir
La police catalane a affirmé que trois Marocains, abattus par la police après l'attaque dans la nuit à Cambrils (nord-est), avaient été identifiés comme Moussa Oukabir, Saïd Aallaa et Mohamed Hychami, respectivement âgés de 17, 18 et 24 ans.

Dans la maison familiale à Melouiya, village dont est originaire la famille Oukabir situé dans une région rurale pauvre de l'atlas, dans le centre du Maroc, le père, Saïd Oukabir, recevait les condoléances des proches et des habitants après avoir appris la mort de son fils Moussa.

"La police espagnole a appelé aujourd'hui sa mère qui se trouve en Espagne, pour lui dire que Moussa était mort", a-t-il déclaré à l'AFP, les larmes aux yeux.

Le père était entouré de membres de la famille, de voisins et d'amis. Des femmes à côté étaient en pleurs. Il a précisé que son épouse habitait Ripoll, au nord de Barcelone. Le frère de Moussa Oukabir, Driss, a été lui arrêté jeudi à Ripoll avec trois autres personnes.

Saïd Oukabir s'est déclaré "sous le choc" après l'annonce par la police catalane que ses deux fils étaient soupçonnés d'implication dans les attentats en Espagne. Il a dit espérer que son fils Driss, âgé de 27 ans, serait "innocenté".

Jeudi, une camionnette blanche a fauché des passants sur les Ramblas, l'avenue de Barcelone, tuant 13 personnes et faisant des dizaines de blessés.

Huit heures plus tard, une Audi A3 a foncé sur la promenade du bord de mer de Cambrils, à 120 km au sud de Barcelone, tuant une femme et blessant des civils et un policier. L'Audi a percuté une voiture de la police catalane qui a abattu lors d'une fusillade les cinq "terroristes présumés".

AFP
Vendredi 18 Août 2017 - 23:30





Nouveau commentaire :
Twitter