Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Après la défaite de Daech, Al Qaida cherche à se repositionner au Maghreb (expert)


Mardi 13 Février 2018 modifié le Mardi 13 Février 2018 - 21:20

L'expert sécuritaire ancien officier de la Garde nationale Ali Zeramdini estime que la situation actuelle dans le pays confirme les informations relayées sur la persistance des poches du terrorisme sur les hauteurs tunisiennes.




Dans une déclaration mardi à l'Agence TAP, il indiqué que ces noyaux sont liés organiquement et structurellement aux groupes terroristes basés notamment dans l'Est algérien, en Libye et le Sahel.

Selon l'expert, une lecture dans la répartition des groupes terroristes dans la région, notamment après la défaite de Daech,montre que l'AQMI (Al Qaida du Maghreb islamique) cherche à se repositionner et à récupérer les membres restants de Daech.

Il a ajouté que l'AQMI qui maintient les chefs de file des années 90 dans la région comme "Abdelmalek Dardoukal" et Mokhtar Bel Mokhtar" alias "Laouar", en plus des dirigeants tunisiens actifs en Libye dont "Abou Iyadh", entend s'imposer comme la principale force terroriste dans la région.

Pour ces groupes, la Tunisie constitue un point d'extension, alors que la Libye est choisie pour être le lieu d'implantation ainsi qu'une base d'entrainement et d'interaction avec toute la région.

Zeramdini a appelé à la vigilance face à la présence de terroristes sur les hauteurs tunisiennes, mettant en évidence les exploits réalisés par les forces sécuritaires et de l'Armée dans ce domaine.

Pour l'expert " un seul terroriste suffit pour mettre le pays en danger".

Auditionné la veille par la Commission Défense et Sécurité à l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), le ministre de la Défense Abdelkrim Zbidi a affirméque les menaces terroristes sur les hauteurs à la frontière tuniso-algérienne persistent toujours.

Ce sont des menaces sérieuses, a-t-il dit, d'autant, que des éléments terroristes retranchés sur les hauteurs dans les gouvernorats de Kasserine, le Kef et Jendouba continuent à planifier, selon les informations parvenues, des opérations ciblant les installations et les unités militaires, ainsi que des sites stratégiques. Des attaques projetées, selon le ministre, en réaction aux revers subis par les terroristes après les récentes offensives militaires à leur encontre.

Des menaces terroristes sont présentes aussi à la frontière sud-est du pays face à la détérioration de la situation sécuritaire et politique en Libye, a-t-il averti.

Selon lui, les éléments terroristes (de nationalité tunisienne ou autres nationalités) continuent à s'infiltrer dans le pays pour exécuter des opérations terroristes ou rejoindre les groupes retranchés sur les hauteurs ouest.

Le pays n'est pas à l'abri des menaces et des surprises malgré le haut niveau de promptitude des institutions sécuritaire et militaire, a-t-il relevé.


TAP
Mardi 13 Février 2018 - 13:07





Nouveau commentaire :
Twitter