Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 









António Guterres met en avant l’importance de la coopération entre l’ONU et la Ligue des États arabes


Vendredi 14 Juin 2019 modifié le Vendredi 14 Juin 2019 - 23:42




António Guterres met en avant l’importance de la coopération entre l’ONU et la Ligue des États arabes
Le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a jugé importante la coopération entre l’ONU et la Ligue des États arabes pour promouvoir la paix et favoriser le développement.

"Nos deux organisations partagent une mission commune: prévenir les conflits, résoudre les différends et agir dans un esprit de solidarité et d'unité", a déclaré M. Guterres au cours d’une session du Conseil de sécurité de l’ONU, tenue jeudi à New York.

Il a poursuivi: "nous travaillons ensemble pour étendre les opportunités économiques, faire progresser le respect de tous les droits de l'homme et favoriser l'inclusion politique".

En réaction à la montée des tensions dans le Golfe, M. Guterres a exprimé sa "profonde inquiétude" face à la dernière attaque contre des pétroliers dans le très fréquenté Détroit d'Hormuz.

"Je condamne fermement toute attaque contre des navires civils", a-t-il souligné ajoutant que «les faits doivent être établis et les responsabilités clarifiées».

Selon lui, «s'il y a quelque chose que le monde ne peut pas se permettre, c’est bien une confrontation majeure dans la région du Golfe».

M. Guterres a expliqué, par ailleurs, que les peuples du monde attendent aujourd'hui «un nouveau contrat social pour l'éducation, des emplois, des opportunités pour les jeunes, l'égalité des femmes, le respect des droits de l'homme et une juste répartition des richesses nationales».

Sur le dossier du Proche-Orient, il a rappelé l'engagement de l'ONU en faveur d'une solution du conflit israélo-palestinien prévoyant deux États, tout en évoquant les autres défis qui se posent dans la région avec le bilan civil dévastateur des huit ans de conflit en Syrie, l'impact des affrontements armés en Libye, la lutte du Soudan pour établir un régime civil, et la nécessité de reconstruire et de surmonter le traumatisme et l’impact de Da’esh en Irak.

Il a également souligné que le Liban, "pays profondément affecté par les développements régionaux et l'accueil généreux d'un grand nombre de réfugiés", doit être soutenu, tout en soulignant l’impératif de reprendre les négociations pour trouver une solution politique durable au Yémen déchiré par la crise.

En Somalie, il a exhorté la communauté internationale à «rester unis pour soutenir le progrès politique et le développement des institutions de sécurité», soulignant que la Ligue arabe est «un partenaire clé, à la fois en tant qu'organisation et par le biais de ses membres, pour le soutien politique et le développement économique».

S’agissant de la coopération entre les deux organisations, le responsable onusien a annoncé qu'un nouveau bureau de liaison de l'ONU avec la Ligue au Caire serait opérationnel au Caire en juin courant.

«J’ai l’intention de poursuivre cet engagement fructueux et approfondir notre collaboration afin de faire progresser la vision définie dans la Charte des Nations Unies, dans l’intérêt des peuples que nous servons collectivement», a conclu le secrétaire général de l’ONU.
Vendredi 14 Juin 2019 - 23:33





Nouveau commentaire :
Twitter