Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








"Antoine de Saint Exupéry et la Sagesse des Sables" le 18 décembre à l’Institut du monde arabe à Paris


Lundi 18 Décembre 2017 modifié le Lundi 18 Décembre 2017 - 19:13

La Fondation Phosboucraa, le Conseil national des droits de l’homme (CNDH/Maroc) et la Fondation Antoine de Saint Exupéry pour la jeunesse, organisent, lundi 18 décembre, à l’Institut du monde arabe (IMA), un évènement culturel autour de l’influence du désert marocain sur l’ensemble de l’œuvre de l’écrivain et aviateur Antoine de Saint-Exupéry.




Intitulé "Antoine de Saint Exupéry et la Sagesse des Sables", cette manifestation offre l’occasion de mettre en scène, en paroles et en musique, l’univers magique du désert marocain et du patrimoine culturel Hassani, sources d’inspiration de l’écrivain-aviateur.

L’événement se déroule en trois temps forts : une conférence-débat animée Jean-Pierre Gueno, Frédéric Coconnier, Thomas Fraisse et Fouad Laroui , une exposition photos et un concert de la chanteuse marocaine Oum et le groupe de musique Hassani Mnat Aichata.

Pour rappel, c’est à Tarfaya dans le sud marocain qu’Antoine de Saint Exupéry a trouvé l’inspiration pour son conte humaniste, le "Petit Prince", le livre le plus traduit dans le monde après la Bible.

L’année 2017 a d’ailleurs été marquée par la traduction pour la première fois du conte le Petit Prince en dialecte Hassania, atteignant ainsi la 300ème traduction.

Cette initiative culturelle, portée par la Fondation Phosboucraa et le CNDH, s’inscrit dans le cadre d’une vision à long terme de programmation culturelle visant à faire de l’aventure saharienne de Saint-Exupéry une dynamique d’animation et de développement territorial des régions du Sud du Maroc, régions à forts potentiels.

Créée en mai 2014, la Fondation Phosbouccra, qui porte l'engagement sociétal du Groupe OCP, se dit convaincue que le développement humain durable passe par la valorisation de la culture locale. la traduction du "Petit Prince" en Hassani s'inscrit dans cette démarche de promotion de la culture locale en l'intégrant dans le courant de la littérature humaine et ce dans le but de favoriser l'échange et de faire rayonner les cultures locales.


Lundi 18 Décembre 2017 - 13:07





Nouveau commentaire :
Twitter